Supprimons le mot « loup » du dictionnaire !

1er juin

Les anti-loups perdent la raison. La haine qu’ils affichent à l’encontre de ce canidé sauvage et beau déstabilise leurs neurones et perturbe la marche normale de leur cervelle. L’histoire que voici est ahurissante.

Dans les montagnes du département des Hautes-Alpes (05), des bergers lâchent des milliers de brebis sur les pentes herbeuses en été et voudraient ne plus s’en occuper durant des semaines. Dans les montagnes des Hautes-Alpes, se sont installées quelques meutes de loups qui profitent parfois de l’aubaine.

Dans les montagnes des Hautes-Alpes, on trouve aussi des routes étroites et sinueuses, avec des cols haut perchés qui attirent les cyclistes et sont propices aux courses de vélo. Au printemps de 2016, une grande épreuve sur deux roues et à pédales passe par ici : le Giro d’Italia, le tour d’Italie.

Vous vous dites : où est le rapport ? Il tient au fait que la mascotte du Giro d’Italia est un loup. Une peluche nommée, sans grande originalité et en italenglish, « Lupo Wolfie ». Lupo Wolfie n’incarne pas un canon de beauté, mais il affiche une bouille rigolarde. Il traduit le fait qu’en Italie, le loup est infiniment mieux perçu et toléré qu’en France. La péninsule héberge au moins 1 500 de ces grands canidés. Dans l’Hexagone, nous en avons à peine 300, mais on jurerait (à entendre les bergers) qu’il s’agit d’un déferlement de Martiens un agneau entre les crocs…

Lupo Wolfie affiche une bonne bouille, oui. Les Italiens n’ont pas oublié que Romulus et Remus, les jumeaux mythiques fondateurs de leur civilisation, furent allaités par une louve… Les éleveurs italiens gardent mieux leurs troupeaux que les nôtres. Bien qu’ils aient à gérer cinq fois plus de prédateurs que nous, leurs élevages subissent beaucoup moins de dégâts que les nôtres.

Une bouille hilare et sympathique, fût-elle en peluche, paraît intolérable à regarder pour certains habitants des Hautes-Alpes, pourtant éloignés dans le temps et l’espace du Gévaudan de la « Bête ». La Fédération départementale des Syndicats d’Exploitants agricoles (la FDSEA) et les Jeunes Agriculteurs (les JA) se sont mis en rage. Ils ont réclamé – et hélas obtenu – de la préfecture des Hautes-Alpes et des organisateurs du Giro, que Lupo Wolfie soit banni de leur vue, de leur environnement, de leur territoire, de leur esprit même ! Ils ont exigé qu’on interdise de séjour ce « monstre », avant, pendant et après la course cycliste. Ils ont adressé une lettre aux conseillers régionaux et départementaux, aux maires et au Préfet, dans laquelle ils ont demandé le retrait pur et simple de la mascotte du Giro. « On comprend le besoin de faire venir du monde, mais c’est la provocation de trop ! », a déclaré René Laurans, le président de la FDSEA. Avant de proférer cette menace : « Nous serons présents lors de l’arrivée… » Sous-entendu : si nous ne sommes pas entendus, ça va chauffer !

Je n’aurais jamais pensé possible, pour un esprit cartésien, cette pathétique intervention. Les éleveurs de brebis ne sont pas bien riches, mais déconnectés de la réalité économique de leur propre profession, obnubilés par le prédateur aux grandes dents plutôt que par les cours de la viande de mouton sur le marché mondial. Je n’aurais jamais cru qu’une autorité préfectorale, autrement dit l’État français, pourrait tolérer ce bannissement d’une figurine innocente et pour tout dire puérile… Une réaction aussi infantile et inutile excède ma capacité d’empathie avec la cause paysanne !

Je suppose, maintenant, que les éleveurs, la FDSEA, les Jeunes Agriculteurs des Hautes-Alpes, et pourquoi pas la totalité des syndicats agricoles de France, poussés à hurler contre les loups par quelques politiciens locaux démagogues, ne vont pas s’en tenir à cette victoire. Puisqu’ils ont réussi à chasser Lupo Wolfie hors du Giro d’Italia, ils vont en demander davantage. Tout ce qui se rapporte au loup sera frappé du sceau de l’infamie, et prohibé sur-le-champ. Les éleveurs vont, je le crois, exiger qu’on interdise aux parents ou aux éducateurs de raconter Le Petit Chaperon rouge aux enfants. Qu’on brûle les livres, les tableaux, les gravures, les BD, les films où le loup montre ses grandes dents. Que, dans la mythologie latine, Romulus et Remus soient désormais allaités par une brebis. Qu’on censure les Fables d’Ésope et de La Fontaine. Qu’on déchire la partition de Pierre et le loup de Prokofiev. Qu’on abolisse les expressions « À pas de loup » ou « À la queue leu leu ». Qu’on change la formule du Léviathan de Hobbes selon laquelle « l’homme est un loup pour l’homme » (il faudra dire : « L’homme est un agneau pour l’homme »). À la fin, je ne doute pas que les éleveurs en fureur songeront à couronner leur œuvre d’assainissement des esprits en adressant à l’Académie française une lettre dans laquelle ils exigeront de cette institution qu’elle procède au retrait total et définitif du mot « loup » de son Dictionnaire et de tous les dictionnaires de langue française.

En attendant cet autodafé radical et novateur, dans la manière du 1984 d’Orwell, les amis des loups se mobilisent. Deux manifestations en faveur du canidé sauvage sont prévues dans les Hautes-Alpes, la première le jour de l’arrivée du Giro à Risoul, le vendredi 27 mai, à partie de la mi-journée (fin de l’étape vers 17 h) ; et la seconde le samedi 27 mai, à Guillestre, pour le départ de l’étape suivante.

Chaque manifestant est invité à venir caresser, montrer, brandir sur place la mascotte Lupo Wolfie, ou tout autre peluche qui représente un loup. On pourra hurler, rire et chanter, y compris en costume de Romulus ou de Petit Chaperon rouge.

This entry was posted in loups. Bookmark the permalink.

26 Responses to Supprimons le mot « loup » du dictionnaire !

  1. Waser says:

    On ne sait pas trop s’il faut rire ou pleurer… Ou hurler de rage!
    Je ne tenais pas trop les syndicalistes agricoles en haute estime, mais alors là!

  2. nature says:

    Bonsoir, Yves.
    Le pire se sont ces haut-fonctionnaires d’état ‘ Préfet’ barder de diplôme (ENA), qui se couchent encore devant des délinquants aux subventions… (Europe-Français-Régions-Département- + des subventions déguisé( ex les prairies fleuries- Natura 2000-etc).
    Il serais temps de rappeler que ces chers préfets se sont des salariés, et qu’ils ont aussi des comptes à rendre aux Français, et que cela soient remontée à leur (Patron), Ministre de l’intérieure, et 1 ministre, et notre cher Président. -:(
    Il faut indiqué se sont 152 milles ovins qui arrivent chaque année en Savoie, ils viennent du Sud, ( La Crau)certain de ces éleveurs sont même propriétaire de terrain plusieurs d’hectare , en Savoie. Et vive dans le sud le reste de l’hiver, et même en été se sont des aides-bergers payé par nos impôts(emploi aidée). Merci Hollande.
    La neige est encore présent en montagne Alpes du Nord, entre 2000 – 2800, ils y a pas d’herbe cela retard la venu des ovins. Bonne chose pour la faunes sauvages.
    Quelques bétaillères commence arrivée en Savoie(Maurienne-Tarentaise-Vanoise-Beaufortain).
    Madame Royal va devoir aussi rentre des comptes aux français.
    Pour info l’état va même (
    Nuisibles
    L’Etat va débourser plus de 600.000 euros pour lutter contre les campagnols terrestres
    Clermont-Ferrand, 31 mai 2016 (AFP) – L’État va débourser pour 2016 une enveloppe de « plus de 600.000 euros » pour lutter contre les ravages des campagnols terrestres qui pullulent et ravagent les exploitations agricoles dans le Massif Central, a annoncé mardi la préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes.)
    **Laissé faire les rapaces, Renard, et autres prédateurs Loup, Lynx, encore des euro**.
    **Merci Yves

  3. drine says:

    Mais exactement ! et je pense qu’il ne vont pas tarder à demander que le LOU soit rebaptisé parce que lire dans le journal local que le LOU a gagné, c’est une provocation terrible non ??
    Et là, des amis agriculteurs ont perdu la totalité ou presque de leurs récoltes et ces messieurs bien pensants qui se battent tant pour leurs intérêts leur ont dit “Beeeen zavez qu’à replanter les gars” Ni aide, ni compassion, ni même compréhension de comment fonctionne leur métier, franchement, c’est pas joli joli la FDSEA…

  4. Michael M. says:

    Il est certain qu’en ce moment les préfets de tous bords en France vont aller dans le sens souhaité par un certain nombre de groupes de pressions.. rien d’étonnant à ça ! Hélas. Faut calmer tout ce qui dégénérer en conflit qui pourrait devenir incontrôlable. On ne sait jamais..? Car comment expliquer une telle attitude complètement idiote ? Affligeant en fait !
    Mais A. Einstein en a donné une explication possible : “Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue.”
    Il est vrai aussi qu’en Italie, les bergers sont mieux organisés qu’en France, un documentaire très intéressant diffusé récemment à la télé, a montré une attitude totalement différente, intelligente cette fois, pour gérer cet éventuel problème chez nos amis transalpins.
    Inconséquence ou ignorance en France ? En tout cas, l’image des concernés en France en prend un sérieux coup dans l’aile. C’est certain.

    NB : en même temps d’autres agriculteurs (population que nous aimons bien en général) manifestent dans l’ouest du pays pour qu’ils puissent utiliser des pesticides interdits aujourd’hui.. On arrivera un jour à avancer dans la bonne direction ? La question mérite d’être posée avec objectivité et clairvoyance.

  5. pioche eric says:

    Eh oui cette espèce de prédateur qu’est l’ homme est bien organisé pour détruire tout ce qui le dérange? mais les amoureux de la nature restent isolés dans leur idéologie. Comme d’habitude. Alors tous les beaux discours et les critiques ne changeront rien.

    • Eric Pioche says:

      Parle-t-on aussi des chiens errants! Je comprends la détresse des éleveurs quand leurs animaux sont égorgés. J’ai vu beaucoup de films documentaires sur le sujet. Pour ou contre un sujet qui nous met face à nos problèmes de société, le loup n’ a ni dieu, ni maitre. Où est l’indignation quand les moutons, vaches, cochons de certains éleveurs partent à l’abattoir et sont tués dans des souffrances inacceptables ( L624)égorgés, frappés à coup de pied et j’en passe. la compassion s’arrête-t-elle à la limite de nos assiettes.Des éleveurs arrivent malgré tous à cohabiter, en parle-t-on. Il ne faut pas vivre dans la haine de quoi que ce soit, car la biodiversité à sa place.Mais je crois que la communication n’est pas le point fort de notre société, dans un monde de plus en plus virtuel où personne ne se connaît.
      Vraiment dommage.

  6. ana says:

    Dans ce monde si complexe et déréglé, l’homme a prouvé être, en plus du “loup” de l’homme, le “loup” des animaux. Je mets “loup” entre guillemets, car, à notre connaissance le loup n’y a pas fait animaux éteints comme on fait les hommes.
    Pobres lobos, pobres animales, ils doivent partager la terre avec des vrais “loups”, les êtres humains.

  7. Verstringe Didier says:

    Comment ne pas adhérer? Un milieu sans prédateur est à l’évidence un milieu mort. Il est bien difficile pour Homo sapiens d’accepter qu’il n’est pas propriétaire de la terre mais qu’au contraire il la partage avec toutes les autres espèces. Je souhaiterais pouvoir vous contacter (pour un objet bien plus restreint- je cherche le texte d’un article ) mais je ne voudrais pas vous déranger.

  8. martine says:

    Puisqu´il est question ici du loup, je voulais signaler la disparition de Baudouin de Menten, le créateur du formidable blog “La Buvette des Alpages”. Baudouin de Menten défendait le vivant et tout particulièrement les loups et les ours avec passion, ténacité, intelligence, et avec humour. Car il en faut quand on a affaire à l´indécrottable crétinisme des anti-loups.

  9. martine says:

    L´hommage de Gérard Charollois, le président de la Convention Vie et Nature, à Baudouin de Menten :

    “Avec tristesse, nous apprenons le 30 juillet le décès d´un courageux, ardent, talentueux défenseur de la nature, BAUDOUIN DE MENTEN, animateur de l´excellente publication LA BUVETTE DES ALPAGES. Les ours, les loups, les vautours des PYRENEES perdent un ami et un puissant avocat.
    Vivre dans les PYRENEES, dans la SOMME, dans le CANTAL ou dans toute région encore préservée, c´est vivre avec autour de soi une immense majorité de femmes et d´hommes évolués, désireux de sauvegarder la faune et la flore.
    Mais c´est aussi vivre au contact d´une infime minorité d´arriérés, particulièrement violents, primaires, ignorants d´une nature qu´ils occupent sans la connaître et sans la mériter.
    Les menées vindicatives de ces ennemis de la terre suscitent bien de lâches soumissions et de minables reniements.
    BAUDOUIN DE MENTEN eut l´immense mérite d´affronter l´adversité, de dire les faits, d´assumer la valeur du respect du vivant, contre les lobbies de la destruction.
    Nous lui rendons hommage et ne l´oublierons pas.
    Quelle saloperie, la mort !”

    Gérard Charollois

    https://www.ecologie-radicale.org/

  10. mdt says:

    la mort est liée à la vie, il s’agit globalement d’horloge biologique interne même si on aimerait voir les bons rester et les mauvais disparaitre.
    En dehors de cela :
    http://www.lefigaro.fr/sciences/2016/08/05/01008-20160805ARTFIG00225-dette-ecologique-pourquoi-allons-nous-vivre-a-credit-a-partir-de-lundi.php

  11. Sami says:

    Bonjour M Paccalet. Je reviens sur votre blog à regret.
    Oui
    Car j’ai arrêté d’y aller. Pour voir des sites. Et à part la paléoanthropologie, c’était de la perte du temps. Donc je reviens vers les anciens signets de mon navigateur .
    Vous allez bien ? Pas de post depuis juin.
    Regardez ceci
    http://www.futura-sciences.com/magazines/terre/infos/actu/d/paleontologie-homo-naledi-nouvel-hominine-divise-paleontologues-59711/

  12. mdt says:

    Bonsoir,
    le monde est en train de s’effriter et vous mais aussi d’autres hommes de la société civile importants n’intervenez pas, dommage car vous laissez la place à des hommes et des femmes qui font de la politique un métier, pas un engagement.
    Cordialement

  13. elhierro says:

    Un texte de pure politique, d’opinions “national sociale” et rien d’écologiste.
    D’ailleurs elle le dit dans sa première phrase :
    ” qui adhère à des idées racialistes et nationalistes”

    Je ne l’aurais pas publié, ce lien

  14. martine says:

    En effet, avec un personnage qui rappelle fort les sympathiques membres de la SA, on prend tout de suite les relents du cloaque dans les naseaux !!! Et la lecture de la prose confirme la première impression, même avec un mouchoir imbibé de lavande sur le nez !

    Merci Elhierro pour votre vigilance.

    Voilà ce qui arrive quand le tenancier d´un blog déserte son espace 😕 !!!

  15. martine says:

    Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes et arme de destruction massive, préfère ceux qui tuent et détruisent à ceux qui protègent. Ses chouchous, les chasseurs, empochent une enveloppe de trois millions d´euros mais la FRAPNA, elle, doit se débrouiller avec 50% d´aide du conseil régional en moins.
    Un appel à dons :
    https://www.helloasso.com/associations/frapna-region/collectes/-adopteunbobo

    L´humour, c´est tout ce qui reste pour ne pas céder au désespoir !

  16. Julien says:

    L’humour est, certes, ce qui peut rester quand on n’a plus rien mais encore faut-il encore avoir la force de faire de l’humour.

  17. Julien says:

    Hé bé Yves Paccalet ! Que se passe-t-il ? Sommes inquiets ! Et pardonnez-moi si je suis maladroit de poser cette question, je suis loin de votre région.

  18. mdt says:

    suis comme vous Julien mais peut être que notre hôte est absorbé à écrire un livre ? je préférerais cela à …
    a t il vu le film sur Cousteau ? qu’en pense t il ?

  19. Berlherm says:

    Il faut aider les idiots, d’autant plus qu’ils sont idiots.
    Par exemple: le loup urine pour marquer son territoire. Le berger doit pisser sur ses moutons pour marquer sa bête. Il peut aussi mettre sur chaque animal un collier empli d’un produit qui rendrait le mouton immangeable s’il est déchiré.
    Mais le seul problème des humains c’est la surpopulation de la souffrance, de la misère, de la connerie, et ça fait un bout de temps que j’essaie de transmettre la solution globale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *