Jeux Olympiques, Paris 2024 : parlons français !

4 février 2017

La mairie de Paris et le Comité national olympique et sportif français viennent de dévoiler le slogan de la ville de Paris, dans la compétition que celle-ci mène pour se voir attribuer les Jeux olympiques d’été de 2024.
Véritable injure à la langue française, dans la capitale même de la France, ce slogan est rédigé en anglais : “Made for sharing”. On nous explique qu’il en existerait une déclinaison en français, “Venez partager”, mais c’est bel et bien la phrase anglaise qui est affichée sur la Tour Eiffel.
Les massacreurs de notre langue sont, une fois de plus, à l’oeuvre. Ils se moquent des statuts mêmes de l’olympisme, puisque le français y est langue officielle au même titre que l’anglais. Mais surtout, les publicitaires, les gens de marketing, les hauts fonctionnaires et les élus municipaux qui ont accepté cette injure à Molière et à Voltaire semblent satisfaits de leur sale coup.
Nous sommes nombreux à affirmer que nous ne soutiendrons pas la candidature de Paris pour les Jeux olympiques de 2024, en tout cas pas tant que le slogan officiel y restera formulé dans une autre langue que la française.
Nous sommes nombreux à déclarer qu’en attendant l’indispensable rectification, nous nous désolidarisons avec rage d’une candidature qui foule aux pieds la culture du pays qui la porte.

 

 

This entry was posted in langue française, sport. Bookmark the permalink.

4 Responses to Jeux Olympiques, Paris 2024 : parlons français !

  1. jelo zuma says:

    Oui Monsieur Paccalet, je suis entièrement d’accord avec votre point de vue.
    Et c’est pour cela d’ailleurs que je m’étonne d’autant plus que votre blog (comme de nombreux autres) soit “géré” en anglais:
    “posted on 4 february by….”, “leave a comment”, etc etc…

    • Yves Paccalet says:

      Les éditeurs de Blogs passent des accords avec des serveurs, qui sont en anglais pour la plupart. Personne ne nous demande notre avis. Sniff !

      • jelo zuma says:

        Je vous crois lorsque vous dites que “personne ne vous demande votre avis”. N’y aurait-il pas cependant une forme de résistance possible?
        Je pense en particulier à un autre blog que je “suis” assidûment,
        à savoir “Planète sans visa”: son auteur, monsieur Fabrice N…, semble avoir trouvé un éditeur résistant à l’envahissement de la langue anglaise…
        Merci pour vos textes que j’apprécie.

  2. martine says:

    Anglais, français, papou ou swahili, je pense que cela n´a pas grande importance. Les Jeux Olympiques engloutissent des sommes colossales, provoquent une pagaille monstre pendant les chantiers et laissent derrrière eux, quand le grand cirque finit, des infrastructures dont personne ne profite. Alors j´espère pour Paris que sa candidature tombera à l´eau ! May this shit happen to the others 😉 !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *