Yves Paccalet

Yves PaccaletNé en 1945, en Savoie. Philosophe, écrivain, journaliste, naturaliste, scénariste. Etudes de philosophie à l’Ecole normale supérieure.
Passionné de nature, il rencontre Jacques-Yves Cousteau en 1972 et signe lui une vingtaine de livres. Il publie ensuite de nombreux ouvrages de nature (La Terre et la Vie, La Mer et la Vie, Secrets de corail, Baleines…), de littérature et de philosophie (L’Odeur du soleil dans l’herbe, Humeurs sauvages). Il collabore à Terre sauvage, à Géo Magazine, au Nouvel Observateur, au Figaro Magazine, etc., écrit des scénarios de B.D. et de dessins animés, se consacre au roman (L’Azur ! L’Azur !) et à d’autres livres illustrés ou essais littéraires ou philosophiques (Le Bonheur en marchant, Mes plus belles balades en France, Kamtchatka, la terre des origines, La France des légendes, La Vie secrète des dauphins, Soigner l’homme, soigner la Terre, L’Ecole de la nature, Voyage au pays des montagnes, Mystères et légendes de la mer, Voyage au pays des fleurs, Forêts de légendes, Extrême Sud, L’Humanité disparaîtra, bon débarras !, Voyage au pays des mers, Sortie de secours, Atlantide, rêve et cauchemar, Le Grand roman de la vie…). Il prépare de nouvelles émissions de radio et des séries documentaires pour la télévision.

Bibliographie

166 Responses to Yves Paccalet

  1. Pingback: V.V.E. » A lire Evénements » Parution du livre de notre partenaire Hugues Gosset-Roux

  2. Pingback: Katharsis : la préface d’Yves Paccalet (« La vengeance de la Terre ) « « Oksanaetgil's Blog

  3. BONIN Christophe says:

    Bonjour Yves,

    J’étais le Directeur du Palais Idéal du facteur Cheval pendant 9 ans, de 2002 jusqu’à ces derniers mois. Est ce que vous le connaissez ? Cheval était un grand marcheur, facteur rural effectuant ses 32 à 40 kilomètres quotidiens. Exercice vertueux s’il en est pour la rêverie, le songe. L’apprentissage d’une philosophie de la nature. Un Palais Idéal en est sorti…temple de la nature avant d’être idéal.
    Alors pour le philosophe naturaliste que vous êtes…j’aimerais échanger avec vous si vous en êtes d’accord sur le bonhomme et ce jardin du bout du monde ?
    Bien à vous
    Christophe

  4. Jaudon says:

    Bonjour,

    Plus d’infos sur le decroissantisme sur Indymedia.
    Lien : http://chantier.grenoble.indymedia.org/2009-02-12-Decroissantisme
    Meilleures salutations
    Jean-François Jaudon

  5. Cédric Douguédroit says:

    Monsieur, Je m’excuse de Vous déranger.

    Je recherche un livre que je souhaite acquérir et que je ne trouve nulle part.

    Voici les références que je possède :

    “Le nez dans les corolles” de Vous.

    Recevez, Monsieur mes salutations distinguées puis respectueuses.

    Cédric D.

    • Bonjour,
      c’est un joli titre que je n’ai pas encore utilisé ! J’ai écrit, par ailleurs, L’Enchantement des fleurs sauvages (JC Lattès), épuisé, ou Voyage au pays des fleurs (L’Archipel), lui aussi à chercher plutôt sur Internet…
      Amicalement,
      YP

  6. charles says:

    Bonjour,

    Après le “Grand roman de la vie”, vous deviez publier le “Grand roman de l’homme”.
    Est-ce toujours d’actualité et pour quand?
    Cordialement

  7. Nicolas says:

    Bonjour M. Paccalet,

    J’ai eu le plaisir de découvrir votre pamphlet “L’humanité disparaîtra, bon débarras!”.
    Je me pose bien des questions sur notre humanité, et ma jeunesse crie pour trouver des éléments de réponse.

    Dans votre livre, l’humain est méchant, j’y adhère.
    Mais aujourd’hui, j’ai (re)découvert un sentiment de tristesse qui m’interpelle:
    Steve Jobs est mort, et certains commentaires sont frappants d’admiration, de reconnaissance pour ce qu’il a fait.

    Pensez-vous qu’on peut attribuer cela à nos trois pulsions existentielles? Je ne sais que dire, mais mon image actuelle de l’humanité me dégoûte de tout…

    Mes meilleures salutations.

  8. Romain says:

    Bonjour,
    Je me permets de vous écrire un petit message car j’ai question. Je suis allé ce week-end à la fête du livre de Saint Étienne, étant de la région et lecteur inconditionnel, j’ai été vraiment comblé par cette manifestation en l’honneur du livre. J’étais d’autant plus heureux de me déplacer que j’avais prévu de vous rencontrer pour discuter, pour échanger et pour me faire dédicacer “Les deux mamelles du bonheur”. Malheureusement je n’ai pu mettre fin à mes plans, le problème est que les personnes du stand ont été de très mauvais informateur autant par leurs informations que par leurs comportements…

    C’est pourquoi je voulais savoir si vous avez prévu d’être disponible dans un autre salon ou une autre fête du livre dans la région?

    Merci de votre future réponse, mes salutations!

    Romain

    • Yves Paccalet says:

      Bonjour,
      je me suis présenté samedi au début d’après-midi à St-Etienne (j’ai donc fait le voyage…). Mais j’ai trouvé que le libraire avait mal fait son boulot (il manquait des livres, notamment le dernier), qu’il en accusait l’éditeur, etc. Bref, je suis parti, un peu en rogne… Prochaines dédicaces aux Rousses (Jura), samedi 29 octobre ; puis à Pontarlier (Doubs), samedi 5 novembre…
      Merci pour ce message, amicalement, YP

  9. Lou says:

    Bonjour cher Monsieur,
    J’ai pris la liberté de citer votre livre “L’Humanité disparaîtra, bon débarras!” dans un article éponyme de mon blog:
    http://lazykiller.net/wp/?p=2964
    Evidemment, si vous ne désirez pas être mentionné dans le cadre de cet article, je le rectifierai immédiatement.

    Avec mes meilleures salutations
    Lou

  10. Nicolas says:

    Bonjour,

    « L’Humanité disparaîtra, bon débarras! » m’a fait beaucoup réfléchir.

    Auriez-vous l’amabilité de me dire, afin de m’inspirer, quel est la source qui vous fait écrire tous ces livres, continuer à exprimer votre opinion? Avez-vous un quelconque espoir? Ou n’est-ce simplement que par «habitude»?

    Je serais très content de recevoir une réponse de votre part.

    Je vous adresse mes meilleures salutations.

    • Bonjour,
      Je l’ai dit plusieurs fois : je suis bipolaire. 90 % de désespoir, 10 % d’espoir…
      J’écris pour clamer ce que je vois poindre au XXIe siècle : d’immenses peines pour nos enfants et petits-enfants. Des désastres difficiles à imaginer, mais qu’il nous faut quand même tenter de décrire d’avance – si nous voulons nous donner une chance de les éviter…
      J’écris par plaisir aussi. Parce que j’aime ça. En hommage aux penseurs et aux écrivains qui m’ont enchanté et nourri : Diogène et Lucrèce, Laozi et Basho, Swift et Voltaire…
      J’espère qu’en composant quelques beaux textes, et en y ajoutant l’ironie nécessaire, je suis un peu plus utile et efficace qu’en m’en tenant à des dossiers de technocrate…

      • jean-claude Luyat says:

        pour Yves Paccalet… On s’est rencontré avec JIC Cousteau à la Rochelle pour la construction de L’Alcyone et puis après à Tanger ..Je faisais le film …Je suis content de vous retrouver …Je suis originaire de la >Chartreuse où des nouvelles carrières se dessinent au Parc de Chartreuse …J’aimerais bien que l’on en parle . Amitiés et à bientôt JCLuyat

      • Yves Paccalet says:

        Bonjour,
        on peut déjà se parler sur mon mail, bien cordialement, YP

  11. Claire says:

    Bonjour,
    Je suis étudiante en L2 de Biologie.
    Ce semestre on nous demande de faire un rapport sur le métier de zoologue ou biologiste.
    Sachant que vous êtes biologiste j’aimerai prendre contact avec vous, si cela ne vous gène en rien.

    Merci de l’intérêt que vous porterez à ma requête
    Meilleures salutations
    Claire

  12. romain guiraud says:

    bonjour yves,
    vous qui connaissez les problèmes de la societe actuelle et qui comprenez l’ humanité mieux qu’ aucun homme politique, pourquoi ne vous presenteriez vous pas aux éléctions presidentielles de 2017 ?

  13. Philippe Perrot Minnot says:

    Cher auteur de “L’humanité disparaîtra, bon débarras”

    Je vous ai manqué à Pontarlier, désolé,
    nous avons un ami commun, Ph Mathelet (Moutiers) qui est un des rares à diffuser
    tous les ouvrages et livrets, résultat de mes recherches personnelles.
    Le destin m’a fait géologue (15 ans dans 62 pays de la planète) et biologiste pour tenter de comprendre le lien naturel qui nous relie à la planète Terre, et enfin ethnologue des traditions minérales pour essayer de percevoir la grande Harmonie Naturelle de notre Planète, d’où devrait émerger notre spiritualité…

    Certains (selon les commentaires lus ci-dessus) trouvent que vous y aller un peu fort,
    personnellement, je vous trouve encore bien gentil (trop gentil même) pour cette société qui se complet dans l’ignorance et dans une vanité insensée de “croire” savoir tout sur TOUT, alors qu’elle est dans le mur…
    La chimie naturelle est TOTALEMENT ignorée de tous…
    Quand on demande à un médecin la couleur du Calcium, il répond BLANC sans hésiter, alors que c’est un métal (métallique) alcalin donc de couleur métallique comme le magnésium ou l’aluminium…
    Vous pouvez poser la question à votre médecin ou votre pharmacien.
    Les gens ignorent que ce Calcium est l’élément qui oxygène leur cerveau, leurs glandes endocrines… que le Manganèse régule les glandes surrénales… qu’il y a plus de Soufre dans les globules rouge que de Fer… comment se fabrique la coquille d’oeuf dans la poule, et donc quel est le déclencheur de la naissance chez l’humain (le SOUFRE)…
    Ils ignorent le lien entre Soufre et Calcium, persuadés que leur squelette n’est qu’une architecture de soutien, ils ne comprennent pas leurs désordres osseux et les médecins qui en sont spécialistes ne comprennent pas d’avantage ces dysfonctionnement.
    L’inconvénient devant cette lacune de connaissances chimiques, c’est que TOUT se soigne avec de la Chimie… Les médicaments ce n’est que de la chimie….

    Au delà, ce sont aussi des médecins “équipés” de cette ignorance qui disent ce qui est bon pour la santé de l’humanité, en prescrivant UNIQUEMENT une chimie qui vient de LABOS… ou plutôt d’industries chimiques, qui par ailleurs sont les plus grands pollueurs de la Nature… pour de l’Argent qui vu l’actualité, soudain en Europe impose sa dictature aux peuples d’Europe et d’ailleurs…

    Bref considérant TOUS les savoirs acquis et non à remettre en doute, les moutons des médias cherchent des BOUCS émissaires en ciblant le voisin… solutions où surgissent les clivages de société, les antagonismes, les peurs et les haines…
    L’humanité… et bon débarras…
    Merci Yves, pour votre vision naturelle qui date déjà (2006) et que le monde ne veut pas encore voir (ou entendre) comme les autruches la tête dans le sable.

    Je vous écrirais bien des pages et des pages pour enrichir et corroborer ces cycles d’ignorances où s’enlisent l’humanité, mais… mais… cela mériterai un plus long échange, formulé en dialogue …
    si vous le voulez bien… vous avez mes coordonnées… vous êtes le bienvenu…

    Salutations naturelles

    Philippe

  14. Jean-Yves Girard says:

    On s’est un peu fréquentés, il y a si longtemps, à St Cloud.
    Nous étions gauchistes, pro-chinois comme on disait.
    Depuis je suis devenu logicien,
    Et toi icône écologiste.
    ……

  15. RIVIERE Alvéris says:

    Bonjour,

    On m’a offert il y a peu de temps, votre essai intitulé “l’humanité disparaîtra, bon débarras !” car, croit-on, ce livre reflète ma pensée. Il est vrai que je suis d’accord avec vous sur la grande majorité des sujets abordés dans votre livre, à ceci près qu’en tant que petit con de 20 ans, je ne suis pas encore persuadé que nous sommes voués à l’extinction dans un futur relativement proche.

    Voilà pourquoi j’entre en contact avec vous. Je pense que la science et la technologie peuvent nous permettre de survivre et de prospérer. La culture en intérieur et hors-sol (hydroponie, aéroponie…) permet des récoltes à n’importe quel moment de l’année, quel que soit le climat ou la météo, les énergies totalement propres et renouvelables existent en quantité illimitées, il n’y a qu’a trouver les moyens de les exploiter.

    Je vous fais surement l’effet d’un utopiste inconscient, c’est peut-être le cas. Selon moi, la seule chose qui nous englue dans cette inertie est l’argent, ou plutôt le système de profit : une chose n’est faite que si elle est considérée comme “rentable”. C’est cela qui nous freine. Saviez vous que la technologie permettant de construire des voitures totalement électriques pouvant rouler à plus de 160 km/h pendant 3OO km éxiste déjà ? Le problème est qu’elle est protégée par un brevet… qui a été racheté par une société pétrolière.

    Connaissez vous le mouvement Zeitgeist ? C’est un mouvement international né en 2007 et constitué de personnes aspirant à un changement intellectuel, moral et culturel sur toute la planète. Selon eux, le système monétaire dans lequel nous vivons tous est devenu obsolète car nous avons maintenant la capacité de produire plus que ce que nous pouvons consommer. Ils militent pour l’adoption d’un nouveau système économique où l’argent n’existerait plus. Ils font régulièrement des conférences un peu partout et ont publiés plusieurs documentaires très intéressants. Selon eux, nous pouvons vivre sans argent, rendez vous sur leur site, leur raisonnement tient debout et leurs arguments sont autrement plus convaincants que les miens.
    Leur site francophone : http://www.mouvement-zeitgeist.fr. A regarder d’un oeil critique, mais je pense qu’ils ont, et de loin, la meilleure vision de ce que pourrait être une société réellement durable.

    Quelques liens vers des courts métrages constituant une bonne présentation du mouvement zeitgeist et de leur but :
    http://www.youtube.com/watch?v=fb-5PK6pIAM&list=PLDAC3BCD489D2A392&index=2&feature=plpp_video

    http://www.youtube.com/watch?v=kyY6f7sCE4w&list=PLDAC3BCD489D2A392&index=1&feature=plpp_video

    Cordialement

  16. Cher Monsieur,
    Mes amis/collègues d’Ushuaia m’ont conseillé de vous contacter.
    Je suis réalisatrice de documentaire et travaille actuellement sur l’écriture de série pour ARTE.
    Ces séries sont consacrées à la découverte de lacs… mais je serais ravie de pouvoir vous en dire plus si vous aviez un petit moment à me consacrer.
    Serait -il possible de se parler par téléphone?

    Bien à vous
    Judith Haussling

  17. Cher Monsieur Paccalet,

    un petit bonjour depuis Kangaroo Island, Australie, où mon épouse et moi nous sommes installés il y a plus de 12 ans pour vivre le plus possible dans la nature et près de la mer.

    Je voulais vous dire que je vous aime bien, et que j’ai découvert avec plaisir et intérêt votre blog. De fait, je vous apprécie indirectement depuis 16 ans, depuis l’acquisition que j’avais faite à sa parution de votre splendide ouvrage, “La terre, la mer et la vie” (1995). Depuis, je l’ai lu et relu, et en ai acquis un deuxième exemplaire que j’ai emporté en Australie, laissant dans notre bonne vieille maison d’Europe le premier exemplaire. J’ai apprécié et apprécie toujours la présentation, la densité d’informations de votre beau livre. Mes deux exemplaire sont maintenant fortement annotés… Si un jour vous avez le courage d’en publier une deuxième édition corrigée, voire étendue, mes notes seraient à votre disposition.

    Bien cordialement,

    Dr Gabriel Bittar, http://www.buddhayatana.org

  18. Christian Berdot says:

    Bonjour Monsieur

    Il y a une trentaine d’années, notre petite association – Amis de la Terre des Landes – distribuait largement un tract A4, imprimé recto-verso, dénonçant la présence de milliers de fûts de déchets radio-actifs dans le Golfe de Gascogne.

    Nous n’arrivons plus à remettre la main sur ce document et nous ne savons plus de qui il émanait. Par contre, il y avait une photo, sur laquelle on pouvait voir des fûts éventrés gisant au fond de la mer. La légende de cette photo précisait que la photo avait été prise par l’équipe Cousteau lors d’une expédition et vous comprenez donc pourquoi, je m’adresse à vous.

    En espérant que vous pourrez nous renseigner, toute information que vous pourrez nous apporter nous sera précieuse.

    Nous essayons à notre petit niveau d’attirer l’attention de nos concitoyens sur l’état de l’océan (http://amisdelaterre40.fr/spip/spip.php?article102)

    Salutations terrestres et landaises

    C. Berdot

  19. TOLERANCE says:

    J’AI TOUJOURS SU QUE LES GENS D’EXTRÊME GAUCHE VOIR LA GAUCHE EN GÉNÉRALE ÉTAIENT LES GENS LES MOINS TOLÉRANTS ET LES PLUS TOTALITAIRES DANS LEURS DISCOURS, VOS RÉCENTES DÉCLARATION SUR MARINE LE PEN CONFIRME UNE FOIS DE PLUS CELA ….!!!???

  20. Guerel Kevin says:

    Bonjour,
    Je cherche à entrer en contact avec vous pour organiser une conférence.
    Je suis à votre disposition pour vous fournir davantage d’informations.
    Merci d’avance pour voter réponse. Bonne continuation.

  21. Monsieur,

    Je vous contacte en tant que co-organisateur de la 2e Université d’été franco-allemande et européenne en droit de l’environnement et de l’énergie, co-organisée par l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense et la Fachhochschule de Trêves (Allemagne), et qui aura lieu à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense du mercredi 12 au vendredi 14 septembre 2012.

    Le thème-cadre de cette manifestation qui rassemblera juristes, économistes et autres spécialistes de l’environnement sera “Les énergies renouvelables”.

    Pour de plus amples informations sur la première édition de cette université d’été, qui a eu lieu en Allemagne en septembre 2011, vous pouvez consulter la page suivante : http://www.droit-fr-all-paris-ouest.fr/1ere-universite-d%E2%80%99ete-franco-allemande-et-europeenne-en-droit-de-l%E2%80%99environnement-et-de-l%E2%80%99energie/

    Au vu de l’intérêt particulier que vous portez aux questions environnementales, en particulier sous leur aspect philosophique, je souhaite vous inviter à participer à cette Université d’été et à y faire une communication sur le thème de votre choix portant sur les énergies renouvelables.

    Si cette perspective devait vous séduire, pourriez-vous me faire parvenir assez rapidement le thème – même provisoire – de votre intervention, ainsi qu’un résumé d’une dizaine de lignes ?

    Je vous remercie par avance et me tiens à votre disposition pour tout renseignement complémentaire (dinoto.romuald@gmail.com).

    Je vous prie de croire, Monsieur, en l’expression de mes sentiments les meilleurs.

    Romuald Di Noto

    • Susmita says:

      La 3e8me photo me ravit re9ellement. Elle inspire teenlmelt de de9licatesse, de transparence et de fraeecheur. Bravo au grand magicien Daniel, qui a su re9ve9ler et sublimer cette instant fragile de Dame Nature!

  22. jeanpierre says:

    Bonjour Yves,

    Je viens de terminer votre livre “L’humanité va disparaitre…” que j’ai trouvé très bien documenté et d’un pragmatisme sans concession.
    J’adhère totalement à la plupart des thèmes et particulièrement à votre analyse sur la surpopulation qui me semble être le problème majeur aujourd’hui et probablement l’origine de beaucoup d’autres.
    Je me pose juste une question concernant la montée du niveau des océans qui serait causée par la fonte des grands glaciers.
    Mon fils me faisait très justement remarqué récemment que lorsqu’on met un glaçon dans un verre d’eau, le niveau de l’eau n’aura pas bougé d’un millimètre lorsque le glaçon aura totalement fondu.
    Si on applique ce principe physique à la planète, peut on vraiment considérer que la fonte des glaciers soit à l’origine de la montée des eaux dont la réalité est toutefois incontestable?…
    Voila, c’est ma grande interrogation métaphysique du jour…
    A bientôt j’espère,
    Jean-Pierre

    • Pour Jean-Pierre et son fils…
      Bonjour !
      Lorsque la glace est déjà dans l’eau, sa fusion ne fait pas monter le niveau des océans : c’est le cas de la glace d’eau de mer, autrement dit de la banquise. (Celle-ci est d’ailleurs très peu épaisse et représente un volume assez faible.)
      Lorsque la glace est hors de l’eau, c’est-à-dire sur un continent, alors sa fusion fait réellement monter le niveau : c’est le cas des glaciers des montagnes (dont la fusion totale élèverait le niveau de 1 mètre), mais surtout des glaciers du Groenland (+ 7 mètres) et de l’Antarctique (+ 60 mètres). Un glaçon qui fond dans un verre ne fait pas monter le niveau, mais si on fait fondre au-dessus du verre tout un bac d’autres glaçons, ça déborde !

  23. Jean-Michel Calvi says:

    Bonjour,

    TheBookEdition.com vous informe de la sortie du nouveau livre de Jean-Michel Calvi, « Libérez l’école ».
    Une analyse pointue du fonctionnement de l’école et l’esquisse de l’architecture d’une école radicalement différente, construite sur d’autres piliers que l’individualisme et la compétition.
    Une interpellation forte de tous les acteurs de l’école, et surtout des responsables politiques, pour qu’ils libèrent l’école des carcans institutionnels qui bloquent irrémédiablement toute évolution : les programmes, les évaluations, l’inspection/notation des enseignants et la taille des groupes scolaires.

    http://www.thebookedition.com/stats_banniere.php?action=clic&id=71801

    Nous rappelons un autre livre du même auteur chez TheBookEdition.com : « Ouvrir la fenêtre de l’école »
    Des histoires racontées pour donner envie à chacun de changer ou faire changer les pratiques quotidiennes à l’école.
    Des histoires écrites pour murmurer à l’oreille de tous les acteurs de l’école : osons, osons enfin ouvrir les fenêtres et les portes et que la vie (les communications) bouillonne de toutes ses richesses et de toutes ses joies.

    http://www.thebookedition.com/stats_banniere.php?action=clic&id=71958

    Bonne lecture

    TheBookEdition

  24. Bonjour Monsieur,

    je suis réalisateur de films, spécialisé dans l’image d’altitude. Je me permets de vous contacter dans le cadre de l’écriture de mon prochain film, produite pour les chaînes Voyages et MontagneTV. Nous partons fin mars pour une exploration de la Laponie, entre Suède et Norvège, au coeur d’un massif sauvage, le Sarek. L’originalité de l’entreprise, qui sera en fait le thème central du film : nous voyageons en mobilité douce : en mettant en place tous les moyens de déplacement les moins impactant sur l’environnement. Le train et le voilier, puis sur place, à pieds en pulkas. Bien plus qu’un film sur une énième aventure nordique, c’est d’abord cette idée pour laquelle notre film veut militer : une autre façon de voyager loin de chez soi, n évitant l’avion surtout et en prenant le temps et la mesure du voyage.
    Dans ce cadre j’aimerais vivement pouvoir vous inclure dans notre démarche et dans le film qui doit voir le jour cette année. Je serais particulièrement intéressé d’entendre votre témoignage et vos idées sur ce sujet, qui sauront, je le sais, donner une vraie résonance à notre propos.
    Je serais donc très honoré si vous vouliez bien donner une suite favorable à ma demande. N’hésitez pas à me contacter, j’aurai alors le plaisir de vous expliquer plus en détail ma démarche.
    En cette attente, veuillez croire en ma parfaite considération

  25. Sébastien DAVID says:

    Bonjour,
    Je cherche à entrer en contact avec vous pour organiser une conférence à Ugine (Savoie) au mois de décembre (début du mois), sur le thème : “Tourisme et climat : la montagne et son futur”.
    Je suis à votre disposition pour vous fournir davantage d’informations.
    Merci d’avance pour voter réponse. Bonne continuation.

  26. BELLEC says:

    Je croyais que les philosophes avaient pour vocation d’aider à la reflexion de façon à permettre aux personnes qui les étudient puissent avoir des outils intellectuels convenables.
    Pendant cette campagne présidentielle, je suis obligé de constater que si vous êtes peut être un écologiste, vous n’êtes certainement pas un philosophe.

  27. Jacques Montanuy says:

    Je ne voudrais pas vous déranger mais un souvenir m’a marqué il y a fort longtemps. J’étais étudiant à l’Ecole Normale de Montpellier en 1963-64 en préparation St Cloud Lettres et je me rappelle l’arrivée d’un jeune savoyard de l’EN d’Albertville. Il était en section philo, moi en anglais et je me rappelle surtout de joutes verbales brillantes avec notre jeune prof’ de philo qui nous passaient tout à fait au-dessus de la tête. Ce jeune homme, je crois bien que c’était vous mais j’aimerais en avoir confirmation. Je peux ajouter que mon ami Albert Perret, ancien de l’E.N. d’Albertville pense aussi vous avoir connu, mais il était d’une promotion plus ancienne. J’ajoute que je partage totalement votre combat pour la nature, amicalement, jacques montanuy

    • Bonjour, Jacques Montanuy !
      Je ne me souviens pas de joutes verbales spécialement brillantes, mais le jeune venu d’Albertville à Montpellier en philo, c’était bien moi…
      Le temps passe. Homo fugit velut umbra…
      Amitiés, Yves

  28. Agnès Bossard says:

    Pourriture, vous me faites gerber…

    Heureusement que les gens comme vous vieillissent et disparaissent peu à peu, on va peut-être bientôt pouvoir s’en sortir des fachos de votre genre.

    • Marquise, si mon visage
      A quelques traits un peu vieux,
      Souvenez-vous qu’à mon âge
      Vous ne vaudrez guère mieux !

      (Pierre Corneille, Stances à Marquise, 1658)

    • flo says:

      C’est bien triste de voir de telles réactions!!
      Il parait qu’il faut de tout pour faire un monde, même des personnes vulgaires et aveuglées par l’obscurantisme dont le savoir est réduit à peau de chagrin!

      Je souligne et surligne la sagesse de ce très grand homme, Monsieur Yves Paccalet: Continuez et encore merci pour toutes vos belles actions!!

    • Charlie Mai says:

      Même si l’homme finit par disparaitre ses idées elles perdureront!

    • mathieu says:

      il serait intéressant de connaitre ses références !!! xD

  29. Véronique says:

    Je viens de lire ceci grrrrrrr…
    “Dernière folie en date – qui, je l’espère, ne trouvera pas d’écho auprès des élus locaux : en Tarentaise (qui compte déjà plus de 373 000 lits selon la DDT de Savoie janvier 2008), un Ukrainien très riche offre à la commune de Bozel de payer une liaison par téléphérique avec Courchevel, en échange de la vente de terrains dans un site naturel situé à 1 600 m d’altitude. Notre ami russe rêve d’y construire un groupe de chalets et une altisurface… Le tout relié par une route à la piste qui dessert le très joli site du refuge du Mont-Jovet.”
    http://blogs.rue89.com/ingenue-alpages/2012/03/13/betonnage-de-la-montagne-la-suisse-freine-la-france-accelere-226902

    • Bonjour, Véronique !
      On est en train de se bagarrer contre ce projet suspect, mal ficelé et tueur de beauté… Un groupe local de l’association Vivre en Tarentaise a été fondé voici quelques jours et intervient. Tous ceux qui veulent le rejoindre peuvent me laisser leur mail…
      Amicalement,
      Yves

  30. Espoir says:

    Merci pour vos idées et de votre engagement. Cela fait plaisir de voir que certains ont le courage de leurs idées.

    J’ai lu avec grand plaisir vos livres et je les prête (histoire d’ouvrir des consciences) :
    – L’humanité disparaitra, bon débarras
    – et Sortie de secours
    – certains livres où vous avez travaillé en équipe avec COUSTEAU

    Nous trouvons la nature belle, arrêtons de l’assassiner.

    Tout le monde peut être acteur, pour modifier à son échelle le comportement destructeur de l’humain. C’est la responsabilité de tout le monde de travailler au quotidien ce respect à la NATURE et aux générations futures.

    J’ai la chance et la conscience de vivre dans un petit coin de campagne, où il fait bon vivre, on entend encore les oiseaux qui vous réveillent le matin, de sentir les bonnes odeurs de la nature. Les sens capteurs d’instants de bonheur.
    De prendre plaisir de vivres les journées de soleil, pluie, brouillard, neige, peu importe chaque journée est chargée d’espoir. De ce côté là, c’est encore Dame Nature qui gère encore tout dans l’ensemble, ouf !!!! Bien que notre action commence à agir gravement sur le dérèglement sur les cycles de vie.

    Je pense que l’écologie ne devrait pas être un parti politique, mais l’engagement de tous les politiques. On se demande si certains se rendent compte qu’ils vivent sur le Vaisseau Terre et qu’ils font tout pour le mettre à la dérive, voir le faire couler en beauté.

    Mon rêve que les décideurs aient vos livres sur leur table de chevet. Que l’on arrête de courir après l’argent mais pour la VIE.

    Espoir que les consciences se réveillent et agissent.

    Au plaisir de vous écouter ce vendredi 6 avril à Albertville

    PS : Un auteur que j’aime bien ARTO PAASILINNA : Le Cantique de l’apocalypse joyeuse. Un roman certes, mais ce contact avec la terre nourricière fait rêver

  31. Bonjour Monsieur Paccalet,

    Pour votre campagne, l’équipe d’IN PRESSCO imprimeur se mobilise et vous propose l’offre “campagne” .
    Une Production verte et des Conditions spécifiques pour vos bulletins de vote, affiches et professions de foi

    Nous vous invitons biensur à nous consulter et venir nous voir au bureau de Chambéry.

    Bien à vous

    Nicolas

    Bompois Nicolas | Fabricant – Deviseur
    IN-PRESSCO Imprimeur
    120 rue Moliere – 73000 Chambery
    tel: 04 85 01 44 38 / 06 31 40 92 19
    nicolas@in-pressco.com
    Facebook | leBlog | http://www.in-pressco.com

  32. soulimani says:

    Cher Yves, j’ai trouvé votre plaidoyer d’une qualité morale et intellectuel très exacte et je le partage de manière complète. De mon métier et de mon quotidien, j’ai fais le choix de militer pour un nouveau modèle social fondé sur le concept de l’écologie comme une ligne de base appalicable à tous les secteurs de notre société. Je rejoins votre analyse car elle pourrait constituer l’élement de base pour rompre avec le modèle actuel et proposer une autre manière de construire la gouvernance de notre société. Participer au même modèle de gouvernance c’est accepter la pérénité et la continuité d’un modèle épuisé et complètement obsolète pour une société humaine égarée. Merci pour ton article

  33. Pierre Perrin says:

    Bonjour,
    vous étiez un ami du Commandant Cousteau et je suis en possession d’un objet lui ayant appartenu que j’aurais voulu offrir a sa fondation.
    pourriez vous prendre contact par mail avec moi, je vous communiquerai mon tel.
    merci!

  34. Pingback: On the Regeneration/Degeneration of the Lebanese Species. | "Billets d'humeur" on Lebanon.

  35. Hifler Roland says:

    Bonjour M. Paccalet,

    D’abord merci pour toute votre réflexion et écrits sur l’Homme, la nature et la vie. Je me permet de vous écrire pour une première fois pour savoir si vous avez un moyen de me donner des pistes car je recherche les ouvrages épuisés traduits en français de Rachel Carson que sont: Le monde sous-marin (1941) Cette mer qui nous entoure (1950) La vie de l’Océan (1952) Merveilles de la mer et de ses rivages (1955) et là où finit la mer : Le rivage et ses merveilles (1957). Ces textes me seraient utiles dans un travail de réflexion et de constitution d’un corpus d’auteurs dans le domaine de la formation de l’humain.
    J’ai retrouvé cette phrase de Rachel Carson qui avait écrit peu avant sa mort: “il est bon de savoir que je continuerai de vivre… en étant associée à des choses belles et merveilleuses”
    Votre contribution dans votre vivant avec l’équipe Cousteau et comme écrivain est également louable.

    Merci d’avance de votre réponse.
    Bien respectueusement
    R.H

  36. Benoit says:

    Mr Paccalet, bonsoir,

    Je viens récemment de terminer un de vos livres : “Le Grand Roman de la vie, JC Lattès, 2009”.

    Merci beaucoup pour le mal que vous vous êtes donné pour l’écrire.

    Merci aussi pour tout ce qu’il m’a apporté (à tous niveaux).

    Cela dit, je tiens à vous faire connaître un documentaire qui, je l’espère, changera votre regard sur l’origine de l’univers …

    Il s’agît de “Les fossiles contre l’évolution” (en 3 parties) :

    http://dailymotion.com/video/x6qpp4

    http://dailymotion.com/video/x6qpz4

    http://dailymotion.com/video/x6qq1y

    Je vous souhaite un bon visionnage de ces vidéos et une bonne lecture de ce message.

    Peut-être à bientôt.

    Bien cordialement.

    Benoît

  37. Chantal says:

    Bonjour,
    Je souhaite vous faire part de ma préoccupation au sujet du permis d’exploration de Guyane Maritime.
    Alors que la “découverte” d’hydrocarbures a été annoncée en septembre 2011 – et que les médias se sont empressés à convertir en pétrole- il s’avère que cette découverte date de plusieurs années auparavant, et concerne des hydrates de méthane. Et là, ce n’est plus du tout la me chose. avec bien des complaisances (pour ne pas dire plus) des “gouvernants”, une autorisation a été prolongée et renouvelée; sans aucune mention d’hydrates de méthane, car il n’existe aucune réglementation pour leur exploitation, ni me recherche, ce qui arrange bien les pétroliers… Le navire de forage, Stena Icemax, a été commandé par Shell il y a environ 3 ans, pour un coût pharaonique, alors que Shell n’était pas titulaire du permis.
    J’ai alerté de nombreux médias et partis politiques y compris EELV, organisations écologiques, apparemment ça n’intéresse personne. Sauf les Guyanais.
    J’ai intenté des recours devant le tribunal de Cayenne au nom de l’association NOGAZARAN!. J’attends le référé avec impatience.
    Pour plus d’infos, merci de me contacter parmail.

  38. Aliénor says:

    Bonjour,
    Par hasard j’ai découvert un texte de vous, et ce blog, pour essayer de rentrer en contact: j’écris depuis toujours et je me sens en totale communion ‘intellectuelle”, avec vous: on ne peut que se sentir mieux en vous lisant, malgré le thème principal inclinant à se désespérer effectivement de cette espèce humaine catastrophiquement endormie et indifférente, j’ai écrit un Essai (de 47 pages rire, c’est suffisant: ne pas se noyer), et des histoires sur un blog, me nettoyant l’inconscient meurtri d’être si paumée en cette époque où je n’arrive pas à être moi, ou si peu: sans dépression je suis au-dessus, je souffre, je souffre: l’animal se vengera peut-être? ne serait-ce que par les maladies retour à l’envoyeur…mais ça ne suffit pas: nous paierons, et juste disparaître me semble trop gentil, pour ma part…croyez à l’après, quand la Justice se fait si peu ici-bas, lisez-moi et soyez, peut-être, un peu rassurés? J’aimerais vous envoyer mon Essai si toutefois vous m’envoyez un email, en vous répondant je mettrai en pièce jointe ?
    Cordialement et merci d’être Vous, un Eclairé, un Initié inconscient, ou que sais-je: on a tant besoin de gens comme vous, même si ça vous semble insuffisant ou perdu d’avance…l’autre Jean-Louis Servan Schreiber préfacé par Edgar Morin (que j’aime beaucoup lui, pourtant) qui nous dit d’aimer quand-même ce 21è siècle et d’avoir Foi…Moi non plus je n’y arrive plus…

  39. cokkinos says:

    Votre livre: L’ Humanité disparaitra, bon débarras m ‘ a été offert.
    MERCI, je me sens moins seul.
    J’ ai imprimé la liste de vos ouvrages, pour continuer.
    Très cordialement.
    alain.

    PS: Enfance, et adoslescence au Viet-Nam, My Lai n’ a été que l’ épisode connu d’ une
    pratique fréquente, sinon courante de la guerre US.
    Dans les plus grands criminels, j’ ajouterai pour ma part, Lyndon Jonhson, Richard Nixon et Henry Kissinguer ( Prix nobel de la paix !!! ??? !!! ).
    Encore merci.

  40. Boulet Roger says:

    Bonjour
    Nous sommes prêts ma femme et moi ainsi que mes enfants majeurs à soutenir la position indispensable de Yves Paccalet ainsi que toute autre action nécessaire mais, matériellement, le document reçu ne me guide pas du tout pour le faire étant donné mes connaissances limitées en informatique . Il faut absolument nous envoyer un document permettant l’engagement de chacun en quelques manoeuvres ultra simples : type nom et adresse et un simple clic , sinon beaucoup de gens âgés (ou non) vont faire comme moi qui ait failli tout laisser tomber ne sachant pas ce que je devais faire entre le blog, les pièces jointes etc..d’où la raison du présent envoi . Merci de penser à nous ( j’ai plus de 86 ans et j’ai participé avec Pradelle architecte et urbaniste aux études préalables à la création du Parc c’est pourquoi je tiens particulièrement à appuyer une telle démarche car l’attitude des conseils municipaux (et les échos dans les journaux) me semblent une honte étant donné toute la publicité que le Parc a fait à toute notre région et les retombées économiques qui en ont résultées . J’attends donc un document simple pour l’approuver et pouvoir le transmettre également à tous les amis susceptibles de le signer . Merci d’avance .

    Roger Boulet Architecte DPLG

  41. Florence P says:

    Bonjour,
    La première fois que j’ai ouvert “Le grand roman de la vie”, j’étais dans le métro et j’en ai oublié mon sac à main en sortant. Un oubli du au fait que j’étais absorbée et scotchée d’avoir enfin trouvé un auteur capable d’expliquer simplement les concepts essentiels de l’origine de la planète. Une jeune femme a récupéré le sac, trouvé mon numéro de portable auprès de la commission de la carte de presse après avoir trouvé la carte idoine et j’ai même pu rentrer chez moi en attendant puisque j’avais gardé mes clés dans ma poche. En tout cas, j’ai dévoré votre livre et me suis sentie aussi moins seule dans le grand magasin des particules.
    Au delà de ce message de fan moyenne un peu tête en l’air, je vous annonce la sortie d’un livre sur” le respect animal” en février dans la collection A petits pas d’Actes Sud Junior (il n’y a pas d’âge pour retomber en enfance). Je viens de recevoir les premières illustrations, il va être drôlement sympa. Et il permettra d’apprendre aux enfants à faire le pint sur ce que l’on sait aujourd’hui des animaux. Toutes les affirmations sont argumentées (enquête oblige) et il permettra aux enfants d’avoir tdes arguments contre le bon vieux discours de Decsartes qui plaît tant aux organisateurs de corrida et aux industriels du foie gras. Je serai ravie de vous le présenter ou au moins de vous l’envoyer à sa sortie.
    Encore merci de votre pertinence et de votre capacité à rendre simple ce qui est complexe.

  42. flo says:

    Bonjour,
    j’aime ce que vous faîtes, j’aime ce vous êtes, j’aime vos écrits et vos paroles..
    Tout simplement, merci pour vos actions, je viens de signer la pétition sur la Vanoise. Venant d’un village de Tarentaise au départ magnifique et modeste avec des habitants simples et humanistes, je suis partie quelques années à l’étranger et en revenant je découvre une station-village pourrie par le fric et les nouveaux riches, égoïstes et fiers, avec pour modèle la station d’en face qui fait envie et qui brasse de l’argent, Courchevel!!
    Je n’aime plus ce village situé aux portes du Parc de La Vanoise car l’argent et le “m’as-tu vu” priment sur la simplicité, l’entraide et le respect de la nature!
    Bonne journée.

  43. Yannick says:

    Bonjour,

    Merci pour la discussion en début de semaine juste avant votre conférence à Woippy. Vous m’aviez demandé d’essayer de vous recontacter via votre blog pour que l’on puisse échanger et que je puisse éventuellement vous soumettre mon prochain ouvrage, ce que je fais. Je constate par ailleurs en lisant vos derniers articles que nous rejoignons effectivement sur de nombreux points. La critique que je porte sur le nucléaire (nous en avons parlé justement ensemble l’autre soir), la corrida (et même Bigeard) dans l’ouvrage devrait du coup vous parler.

    Au plaisir d’échanger avec vous par mail.

    Bien à vous,

    Yannick

  44. nicoulina says:

    J’ai acheté un jour une revue dans laquelle vous évoquiez la montagne Sainte-Victoire où vous aviez passé une nuit d’hiver ; ce reportage m’a tant fait rêver que j’ai parcouru ensuite cette montagne avec une vision différente, beaucoup plus attentive et respectueuse.
    Aujourd’hui, j’aurais besoin que vous me contactiez par mail pour une requête plus personnelle qui ne concerne pas votre blog.
    Je vous remercie

  45. scovolo j-m says:

    sauvons ce qui reste a sauver , le parc national de la vanoise merite que l’on s’engage pour sa défense. actuellement le site pour la petition est indisponible mais je veille pour y participer.Pour l’article sur les OGM bon courage à se chercheur cela me rappel J.J MELET pousser au suicide pour avoir oser pointer du doigt la dangerosité des amalgames dentaires au mercure par l’ordre des medecins oul’ordre des chirurgiens dentiste voir le livre LA VERITE SUR LES MALADIES EMERGENTES.
    La nature ,notre santé sacrifier sur l’autel du fric et du pouvoir

  46. Christiane MARTIN says:

    J’aimerai beaucoup signer la pétition sur la Vanoise. Maleureusement, j’ai toujours une réponse mentionnant “error”, et impossible de continuer … ??? Merci de m’éclairer
    pour pouvoir exprimer ma révolte et mon dégout face à la destruction programmée
    de ce qui a contribué au meilleur de ma vie : celle passée en Vanoise ou dans d’autres massifs qui se retrouvent dans la meme situation<. Parfois, une pétittion peut etre simple à signer et ça marche bien, parfois moins …

  47. Garavelli says:

    Pourquoi l’intelligence de l’univers a-elle crée les creationnistes?

  48. Burlet says:

    Bonjour Monsieur Paccalet,

    Je vous appelle de la part de monsieur Philippe Mathelet de Moûtiers. J’aimerai vous contacter pour pouvoir relayer sur mon site http://www.acteur-nature.com votre plaidoyer sur la Vanoise. Je vais d’ailleurs en parler prochainement dans un article intitulé “Aujourd’hui, la fin justifie-t-elle encore les moyens ?”.
    D’autre part, j’ai un fils, Laurent Burlet, journaliste et responsable créateur de rue89Lyon qui pourrait, si j’arrive à le convaincre, faire une enquête journalistique à ce sujet. Il aime la montagne comme moi, donc ça devrait être possible. Peut-être, qu’ ensuite, cet article pourrait être relayé par rue89 national.
    Bien cordialement / Bernard Burlet

  49. Elena says:

    Dear Mister Paccalet,
    I am an italian student interesting in marine biology. I’m doing my degree thesis about sharks mantain in captivity. I read you book “La vie secrete des requins” and I found it very very interesting, so I ask myself where you had found all of this concepts. If it is possibile may you give me some title of publications that you have used? I apologize for the bother, but I need more publications for my thesis and I think that your work is a good inspiration for me. Thank you very much for your time.
    Best regards, Elena Tamburin

  50. Mathilde Hubert says:

    Bonjour,

    Le Consulat général de France à Québec serait heureux de vous inviter à participer à son prochain évènement scientifique organisé en partenariat avec RadioCanada, première chaîne de radio canadienne, et le magazine QuébecScience, le 28 novembre prochain à la Société des arts technologiques de Montréal. Il s’agira d’un bar des sciences, portant sur la fin du monde. La formule consiste en une rencontre entre experts (québécois et français) et public dans une discussion conviviale d’environ une heure, diffusée ensuite à l’émission Les Années lumière.

    Voici une présentation préliminaire de l’évènement : “La fin du monde est pour (demain) plus tard !” De tous temps, les humains se sont inventés des apocalypses et le nouveau millénaire a fait exploser le nombre de prédictions cataclysmiques. Avons-nous besoin de ces scénarios catastrophes ? Ont-ils pris la place de la religion ? Et pourtant, on a peine à croire qu%u2019une simple épidémie, un astéroïde ou même notre pollution pourrait mettre un terme à notre civilisation.

    Votre voyage et séjour seraient pris en charge par le Consulat.

    Seriez-vous disponible et intéressé à y prendre part ? En vous remerciant par avance pour votre réponse,

    Bien à vous,
    Mathilde Hubert
    Chargée de mission Science et Technologie
    Consulat général de France à Québec – Antenne de Montréal
    1501, McGill College, Montréal (QC) H3A 3M8
    T. : 514 878 6211 / F. : 514 866 8133 http://www.consulfrance-quebec.org

  51. davin bernard says:

    J’ai assisté mardi 13 novembre à votre conférence à la Cité des Sciences,
    je tenais à vous féliciter et à vous dire que je partage entièrement vos trois utopies.
    Comment passer de la parole

  52. davin bernard says:

    quelles sont vos prochaines conférences;
    merci;
    cordialement

  53. Bernard CORNÉLIS says:

    Bonjour Monsieur Paccalet,

    À défaut de trouver votre adresse courriel, permettez-moi de recourir à cette page de blog pour vous contacter.

    Dans le cadre de l’ouverture en septembre 2013 d’une formation supérieure en “tourisme durable” organisée en co-diplomation par à la Haute Ecole Robert Schuman (Libramont – Belgique) et la Haute École Charlemagne (Liège – Belgique), nous sommes à la recherche d’intervenants pour deux conférences grand public, l’une à Liège et l’autre à Libramont.
    Nous serions heureux et honorés de pouvoir vous compter comme orateur lors d’une des deux conférences. Celles-ci devraient se tenir le 21 février 2013 à Liège, et le 7 mars à Libramont. Ces dates peuvent évidemment encore changer en fonction de la disponibilité des intervenants.

    Seriez-vous d’accord de venir nous parler de tourisme durable à l’occasion d’une de ces deux dates ?

    Dans l’attente de vous lire, veuillez accepter l’expression de nos meilleurs sentiments.

    Pour le comité organisateur

    Bernard CORNÉLIS

  54. Arlynet says:

    Bonjour, je suis un peu étonné du peu d’écho que soulève la dévastation illégale d’une forêt sur la route de Megève, à Saint Nicolas la Chapelle.
    Le dossier et surtout les photos sont disponibles ici http://arlyeco2.blogspot.fr

  55. bonjour Monsieur,
    Nous sommes la première association franco-tunisienne à avoir proposer un tourisme responsable en Tunisie à partir de 2008. Cette année a été catastrophique dans l’économie touristique tunisienne, afin de la relancer ce secteur, nous souhaiterions créer un petit film documentaire sur ce nouveau tourisme et donc recherchons un partenaire. Si vous êtes intéressés ou si vous pouvez nous fournir des contacts, merci de nous contacter afin de vous donner de plus amples renseignements.
    Sincères salutations.

  56. Cher voisin,
    Nous venons de mettre en ligne un lien vers votre pétition pour la Vanoise… …même si j’ai bien peur que la situation soit identique pour tous les parcs, cf les Calanques, les Écrins, ou même dans une moindre mesure les Baronnies, etc.
    Bref, au plaisir de vous croiser dans nos montagnes !
    PS : vous arrive t il de donner des conférences ?

  57. garjp says:

    Bonjour Monsieur Paccalet,

    Agacé par toutes ces idioties de ces dernières semaines à propos du fameux aéroport, j’ai passé quelques heures en recherches sur Internet puis j’ai rédigé un texte.
    Tous mes amis l’on reçu et j’ai eu l’agréable surprise de constater leur approbation, surtout chez les plus écolos d’entre eux. Je me permets donc de vous le faire parvenir.
    J’ai rédigé ce texte dans un moment de colère . C’est fou combien l’écriture apaise.

    On n’enfume pas que les abeilles

    Et si on écoutait un peu les techniciens ?

    J’ai bientôt 70 ans , 30 années dans l’aéronautique, 15 comme commandant de bord, 14500 heures de vol. Je ne connais pas tous les aéroports du monde mais j’en connais beaucoup, franchement beaucoup.Néanmoins , si je veux comprendre quelque chose dans cette polémique , je dois faire comme tout le monde : procéder par comparaisons.

    On me dit que l’aéroport de Nantes est dangereux car les avions passent sur la ville. Ah bon ! j’ai passé ma vie de pilote à survoler des agglomérations à basse altitude ,tant au décollage qu’à l’atterrissage , avec des procédures spécifiques à chaque endroit . Ici il faut virer sitôt l’attitude de sécurité atteinte, là il faut réduire la puissance, ailleurs c’est la pente qui est réglementée… Bref, je ne veux pas trop m’étendre sur les détails
    techniques mais les aéroports où les pilotes sont peinards et peuvent gérer les approches et les décollages comme bon leur semble sont rares. Aussi rares que les villes non survolées par les avions.
    Je connais Nantes pour avoir pratiqué cet aéroport plusieurs fois par semaine il y a quelques années et n’ai pas souvenir de spécificités particulières.
    Si on reconnaît Nantes dangereux , il faut interdire plusieurs milliers d’aéroports dans le monde et commencer par rayer de la carte celui de Chambéry. Hé oui les savoyards! L’aéroport de Chambéry le Bourget est coincé entre deux montagnes sur ses flancs, le lac à un bout de piste, la ville à l’autre bout. Pourtant les gros jets se posent et décollent sans scandales ni polémiques.Ne parlons pas de celui de Hong kong, : là , jusqu’en 1998 c’était carrément un spectacle.
    Hongkong était dans un délire, Nantes aussi mais en sens inverse.

    Si on considère maintenant l’autre volet de l’affaire, c’est à dire l’augmentation de l’activité, on va se retrouver encore une fois dans les arguments spécieux et délirants.
    On me dit que cet aéroport avec ses 3,5 millions de passagers en 2011 se trouve “à l’étroit” et qu’il faut prévoir l’avenir. On voudrait me faire croire que cette infrastructure arrive à saturation. C’est vrai que les chiffres ne me parlent que si l’on compare, autrement je suis prêt à croire tout ce que l’on me dit.

    Lors de l’éruption volcanique islandaise de l’année passée, Nantes qui était hors zone, a multiplié son trafic par trois pendant plusieurs jours , et tout s’est très bien passé.
    Les aéroports de la taille de Nantes sont les plus nombreux et il suffit de comparer avec d’autres pour se rendre compte de l’importance des balivernes prononcées sur le sujet.
    Un exemples parmi tant d’autres: Genève.
    Cet aéroport a reçu l’année passée plus de 12 millions de passagers. Oui vous avez bien lu : en fait, presque 13 millions ( je n’ai pas le chiffre exact) . Une seule piste, des contraintes de proximité urbaine et une plate-forme aussi grande que Nantes. Il est vrai que les Suisses sont en démocratie et ne se font pas enfumer.
    Le premier prix au championnat du monde du genre revient à San Diego en Californie : une seule piste, plate-forme beaucoup plus petite qu’à Nantes, des contraintes incroyables d’environnement et d’interdictions de nuit : 18 millions de passagers l’année passée. Oui, 5 fois plus que Nantes. Bon il faut reconnaître le grand professionnalisme des contrôleurs aériens américains et aussi celui des pilotes.
    Les contrôleurs français sont également très bons et les pilotes pas maladroits et on voudrait nous faire croire que Nantes sera à saturation en 2020 avec… 5 millions de passagers !!! 5 millions en 2020, c’est tout ? et c’est y qui qui nous les fait ces prévisions? Et basées sur quoi ?
    Si c’est aussi sérieux que le reste, on est encore en droit de douter. Même si le chiffre est dérisoire.
    Pour le moment présent ce n’est que moins de 4 millions.

    Puisque personne ou presque dans ce pays n’écoute les arguments écolos,il me semble qu’il serait bon d’en employer d’autres : ceux qui frappent les esprits, ces arguments par exemple.L’essentiel n’est-il pas dans le résultat ?

    Sauver des terres agricoles et permettre aux petits oiseaux de continuer de voler c’est bien, c’est même essentiel mais puisque personne n’écoute, tenons donc un autre langage !!!

    Éviter de dépenser un demi milliard d’euros dans une lamentable stupidité à la gloire de ces hommes politiques qui auront disparu dans l’enfumage des irresponsabilités lorsque le projet réalisé révélera sa bêtise.
    Se préserver du gaspillage à une époque qui, nous dit-on, va devenir encore plus dure : cela devrait suffire à convaincre les plus sourds non ? et surtout renvoyer les pelleteuses au garage.

    On peut aussi continuer de subir l’oligarchie, se complaire dans ce système corrompu de pseudo démocratie dite représentative, honorer 577 députés, gaver 350 sénateurs et leur permettre de donner leur nom aux édifices construits avec l’argent public. Concernant l’aéroport de Nantes je propose Ayrault port.
    On peut aussi espérer qu’un jour peut-être , les français découvrent que la solution n’est pas dans les hommes politiques mais dans l’action citoyenne responsable.
    Qu’il soient de droite de gauche du milieu ou de Mars, les politiques ne sont pas la solution : ils sont le problème.

    Les hommes politiques et les couches doivent être changés souvent… et pour les mêmes raisons.” Bernard shaw

  58. Yves Maigne says:

    Cher Monsieur,

    J’ai signé la pétition sur la Vanoise.
    Cependant, je souhaiterais pouvoir disposer du document émis par le Conseil général de Savoie pour en apprécier le contenu.
    Pouvez vous le transmettre ?
    Est il consultable sur Internet ?

    Merci d’avance et bonnes fêtes de fin d’année.

    Yves Maigne

  59. Rotelli Jean-claude says:

    Bonjour Monsieur Paccalet,
    J’ai eu l’occasion de vous rencontrer au salon du livre des Marches. Nous avons acheté un de vos livres sur les dinosaures pour notre petit fils qui est un passionné.
    Il y a quelques années vous avez accompagné un groupe de salarié au Laos ; un de mes collègues faisait partie de ce groupe. Il se trouve qu’il fêtera ces 50 ans à la fin janvier et je pensais lui offrir un de vos livres avec une dédicace de votre part. Il garde un très bon souvenir de ce séjour en votre compagnie et je pense qu’il serait enchanté par ce cadeau.
    Est-ce possible ?
    Ce n’est pas un très grand lecteur et je pensais lui offrir “Mes plus belles ballades en montagnes”. Est-un bon choix ?

    Merci de votre réponse.

  60. THOMAS says:

    Vous avez comme idée que la pilule contraceptive est une libération pour les femmes, cherchez un peu, une étude suédoise sur ses effets psychiques tendrait à prouver plutôt que se serai le contraire.

  61. Stéphane Henry says:

    J’aime ce que vous faites, j’ai passé 35 séjours à Bessans avec des gens super bien, je pense que l’on va crever de nos dollars et de nos Euros, félicitations, vous etes un grand monsieur

    Stéphane Henry

  62. Matthieu says:

    Bonjour,

    Tout d’abord, je vous remercie pour vos efforts en faveur de la Vanoise.

    Je tiens à vous informer de l’existence d’une pétition visant à protester contre le passage du Tour de France 2013 au Col de Sarenne :

    http://www.avaaz.org/fr/petition/Non_au_passage_du_Tour_de_France_2013_au_Col_de_Sarenne/

    Je détaille mon point de vue à travers ces deux textes :

    http://atla.over-blog.com/article-non-au-passage-du-tour-de-france-2013-sur-la-route-pastorale-de-sarenne-gr54-111699995.html

    http://atla.over-blog.com/article-sarenne-le-tour-de-france-ouvre-t-il-la-porte-aux-investisseurs-113078822.html

    J’ai conscience que ma contestation a peu d’envergure à côté de votre charte. Néanmoins, je tiens à aller vers vous, car nous avons beaucoup de mal à nous faire entendre et que nous cherchons des soutiens de poids.

    Je vous remercie pour votre attention et vous souhaite bonne continuation,

    Bien cordialement,

    Matthieu Stelvio

  63. Léa says:

    Bonjour !

    J’ai récemment découvert que vous avez travaillé avec le photographe Stanislas Fautré et je vous contact dans l’espoir que vous pourriez m’aider à le joindre. J’ai du visiter a peu près toutes les pages web qui parlaient de lui et impossible de mettre la main sur une quelconque adresse e-mail (Peut être n’en a t-il tout simplement pas !) !
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse,
    dans l’espoir que vous puissiez m’aider,

    Léa.

  64. BESTAGNE SONIA says:

    Bonjour monsieur Paccalet,
    il y a 1 an ou 2 , j’ai écouté une émission sur france inter, vous en étiez l’invité. J’avais lu “l’humanité diparaîtra bon débarras” et apprécié… mais lors de cette émission, vous avez donné une formule très poétique et apaisée de la Mort; où si je résume mal, vous disiez que nous étions faits d’atomes variés et qu’à la mort ces atomes retournaient à la nature, dans les eaux tumultueuses d’une rivière, dans le corps d’une baleine ou dans les yeux d’un enfant…
    J’ai trouvé ce message très beau et je m’étais dit que je devais m’en souvenir pour quand je devrai parler de la mort à mon petit garçon… Le moment est sans doute venu, mais ces mots qui m’ont touché restent trop vagues…. Aussi, pourriez-vous m’indiquer un lien pour retrouver cet interview (introuvable sur france inter)…
    Et même si vous ne pouvez pas, merci, tout de même, pour la beauté de ces mots. Sonia

  65. Pomel Yves says:

    Sur ce qui disparaîtra, ou non…
    Adieu don’, l’ Tincavi !
    Yves Pacalet je l’imaginais plus vivre du côté du centre de la Pangée (peut-être à cause du guide de la flore méditerranéenne), et finalement je le trouve à Bozel. Là où j’ai passé quelques jours à l’été 1983, chez Jacques dit “La Science”.
    A cette remarque que l’on me faisait hier: “toutes les abeilles vont disparaître”, je réponds non, ce sont les “caniches” fabriqués par l’homme qui disparaissent, quand ils ne prennent pas la fuite. Et tellement d’espèces existent dans de très nombreuses régions: il reste un peu de diversité. (caniche: référence au film “Des abeilles et des hommes” de Markus Imhoof, qui se termine malheureusement par une scène pornographique).
    Et dans la même veine ce n’est pas l’humanité qui disparaîtra mais la comète Occident et sa queue dépravée: les pays qui en émergeant jouent des coudes pour foncer dans le gouffre plus vite que nous.
    Quant au réchauffement climatique, avec une poignée d’années de recul, du délire, qui disparaîtra !
    Jules César et les Romains n’ont pu à ce point se mouvoir et envahir la Gaule que parce qu’il n’y avait quasiment plus de glaciers. Le “grand” Jules est toujours représenté sur un cheval, jamais sur un chasse-neige !
    Actuellement notre climat mondial est pulsé par un phénomène au développement exponentiel dont personne ne parle, surtout pas météo-France ! Ils sont allés à l’école trop longtemps.
    Y.P.

  66. Bonjour Monsieur Paccalet,

    Dans le cadre de tous les débats relatifs à l’environnement, je tenais à vous signaler la tenue d’une conférence organisée par l’association Démographie Responsable et visant à lier les questions démographique et environnementale.

    Les deux intervenants principaux étaient Hugues Stoeckel et Michel Sourrouille
    Vous pouvez la visualiser à l’adresse suivante :

    http://www.youtube.com/watch?v=2aDwQn6s9aI

    Ou, bien entendu, sur le site de Démographie Responsable :

    http://www.demographie-responsable.org

    Bien cordialement

  67. Bréda-Louis Danielle says:

    Je voudrais connaître votre contact mail pour vous envoyer un dossier concernant la création d’OCEANIA 21 qui s’annonce comme un événement majeur en faveur du développement durable. Merci. Cordialement.

  68. Bonjour,

    Pourriez-vous nous en dire plus sur vos activités actuelles ?

    Merci !

  69. bonjour,
    je me permets de vous relancer à nouveau par ce biais, car nous organisons une foire bio dans les Hautes Alpes et recherchons des intervenants/conférenciers.
    Merci de nous contacter par mail ou téléphone pour en discuter !
    04.92.53.54.63.

  70. Sagittarius says:

    Bonjour Monsieur,

    Je vous lis et vous admire tout autant que je lis et admire les démonstrations infaillibles de l’un de vos contradicteurs sur le sujet de l’énergie nucléaire, à savoir, M. Jean-Marc Jancovici. A vrai dire, je me demande si moi comme lui, ne serions pas encore plus pessimistes que vous l’êtes : accepter un risque inoui pour nos enfants dans l’espoir, peut-être vain, de constater à l’avenir les émissions de CO2, risque encore plus ultime, en nette diminution. Au fond, en raison du posssible emballement du système climatique, toutes les tentatives de sauvegarde ou restauration du milieu paraissent illusoires et la diminution des émissions des gaz à effet de serre semble bien le but principal à atteindre, et vite. Pour autant, je crois que sur la question du nucléaire vous avez parfaitement raison en tout. Mais j’ai le sentiment que ce sont les modalités politiques de mise en oeuvre d’une société décarbonée qui vous différentient avec JMJ. Faute à la démocratie ?

    Vous ne pourriez pas faire ensemble un livre d’entretiens ? Assurément, ce serait passionnant.

  71. Julie Ledoux says:

    Bonjour,
    J’admire vos travaux et me demandais si vous seriez intéressé de participer à ceci:

    Rivières Libres, membre du Groupe de recherche d’intérêt public (GRIP-UQAM), organise cette année l’évènement « Protection du territoire et alternatives régionales« , qui se déroulera du 3 au 5 mai 2013. Nous cherchons à réunir des gens de divers milieux afin d’explorer des possibilités de respecter ou protéger le territoire, repenser collectivement son développement, pour l’habiter de manière conviviale.

    L’évènement est constitué de trois sphères:
    ◦Sphère colloque: Conférences, panels, débats, ateliers thématiques;
    ◦Sphère artistique: Exposition d’art autochtone, création participative d’une oeuvre, projection de documentaires;
    ◦Sphère soirée-spectacle: Artistes autochtones et non-autochtones.

    Pour réaliser ce projet, nous avons besoin de l’aide d’un grand nombre de volontaires. Si vous êtes intéressé à vous impliquer, nous vous invitons à visiter la page : http://territoire-alternatives.com/appel-a-contribution/

    Merci de votre attention, bonne contuation, parce que les gens comme vous représentent notre seule espoir de rebâtir une humanité qui aura un minimum de bon sens… après la débâcle imminante!

    Merci encore!

  72. Message pour Monsieur Yves Paccalet

    Bonjour, je vous écris de la part M. Luis Arias Manzo, président du Movimiento Poetas del Mundo pour vous indiquer que notre mouvement a publié un écrit sur le thème des dangers que court l’humanité et la planète, appelé ESSAIS…essayons de nous sauver. L’auteur cite à plusieurs reprises des extraits de votre ouvrage L’Humanité disparaîtra, bon débarras.

    Voici le lien concernant la motion publiée directement sur notre site :
    http://www.poetasdelmundo.com/detalle.php?id=2785
    et celui du site qui publie l’ouvrage lui-même.
    http://www.youscribe.com/catalogue/tous/actualite-et-debat-de-societe/politique/essais-yons-de-nous-sauver-2065489

    Nous sommes dans l’espoir que ces publications rencontreront votre agrément et éventuellement votre soutien.

    Veuillez croire, Monsieur Paccalet, à l’assurance de notre profond respect.

    M. Carles
    Movimiento Poetas del Mundo

  73. Pichon Vincent says:

    Cher Monsieur,
    J’ai lu votre dernier ouvrage, L’humanité disparaîtra, bon débarras!, avec intérêt.
    Permettez-moi en retour de vous proposer quelques articles de ma plume qui devraient, je pense, vous intéresser.

    La génétique du capitalisme induit de repenser le sens du progrès.
    http://www.lexpress.fr/actualite/la-genetique-du-capitalisme-induit-de-repenser-le-sens-du-progres_1211859.html

    Face à la hausse du pétrole, la seule bonne stratégie reste la rupture énergétique
    http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/09/10/face-a-la-hausse-du-petrole-la-seule-bonne-strategie-reste-la-rupture-energetique_1757897_3234.html

    L’environnement: un projet pour l’éducation au 21ème siècle
    http://www.greenetvert.fr/2013/02/04/lenvironnement-un-projet-pour-leducation-au-21e-siecle/71317

    Même si je partage votre analyse d’un désastre annoncé, j’aime à croire de temps en temps et du haut de mes 27 bougies, que si des hommes peuvent faire ce constat d’un “catastrophisme éclaire” (JP. Dupuy) ou d’une “sobriété heureuse” (P. Rabhi), alors tout n’est pas perdu…
    Gageons que votre livre participe à un catastrophisme éclairé qui permettra, peut-être, d’imaginer une société où la sobriété est heureuse…. Certes, c’est très improbable.

    Vincent Pichon

  74. Julia says:

    Bonjour Yves
    Philippe habitant de la planète terre
    Mon jeune oncle de 85 ans, conchyliculteur sur l’étang de Thau me dit il y a quelques jours : “j’ai écouté à la radio un type parler… Yves quelque chose…et il m’a bien plu, trouve moi son livre”
    Un petit coup d’internet et bing votre site !
    Je commande l’humanité disparaitra, bon débarras. Quelques jours après le livre arrive et sans le lire je le passe à mon oncle. Le lendemain soir alors que nous nous étripions au whist ou ascenseur (jeu d’enculé joué par des gentlemen) il me redonne votre livre en me disant “Lis le. Ca fait peur mais il a raison” Alors hier soir je l’ai lu et j’en arrive à la même conclusion que mon oncle. Ca fait peur mais vous avez tellement raison. Votre humour noir en prime est extra. Mr desproges me manque.
    Ce matin, encore tout imprégné de votre livre, je me suis levé très tôt et j’ai eu envie de regarder la télé c’est caca. Je viens d’adhérer chez free et ils m’on dit “200 chaines de TV Môssieur” J’ai alors regardé une par une ces 200 chaines et j’ai eu comme un malaise malsain, l’impression d’être en direct dans la salle de réception du Titanic quelques heures avant la tasse sans sucre, on y danse, on y boit, on rit, on glousse, on compare nos toilettes, nos femmes, notre arrogance, notre bêtise extrême, notre supériorité veule et débile d’homo sapiens.
    Bref je rejoins à 200 pour cent votre opinion, l’humanité disparaitre bon débarras. Cela m’attriste mais le constat est là, on est trop cons. Cela me fait penser à un chef indien qui a dit “Quand l’homme blanc aura tué touts les bisons et empoisonné toutes les rivières, il ne lui restera qu’à manger son argent”
    Puis j’ai dévoré votre forum et suis tombé sur la perle en la personne de Me Agnès Bossard. Mr Audiart avait raison “on reconnaît les cons (ou les connes) parce qu’ils osent tout”
    Donc merci Yves d’être là, c’est rassurant. A quand un film ? Si jamais c’est en projet je suis prêt à vous aider à 200 pour cent de quelque façon que ce soit, et je vais même utiliser un adjectif qui a disparu depuis longtemps car on ne l’utilise plus, gratuitement.
    Amicalement
    Philippe Julia

  75. aec says:

    LUTTE CONTRE L’HIPPOPHAGIE

    NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !

    Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
    AEC
    Résidence La Pléiade
    98, rue de Canteleu
    59000 LILLE

    Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.

    Merci aussi de visiter les sites :

    http://vimeo.com/60651643

    http://aec89.site.voila.fr

    http://www.lapetition.be/en-ligne/parlons-enfin-des-quids-2589.html

    http://www.feracheval.com/petitions.php

    Rejoignez la groupe sur :

    http://www.facebook.com:80/group.php?gid=63542203218

    Faites passer le message à vos amis.

    Amitiés.

    AEC.

    >

    >

    >
    AEC.

  76. Philippe Blanc says:

    Bonjour,
    Je viens de lire un interview de vous dans le bio-energie N°40 de 2009.
    (il n’est jamais trop tard, pour l’éveil des consciences, ni pour sauver la terre avec ou sans nous si j’ai bien lu.)
    Avec mon parcours de lilliputien dans l’action écologique, j’ai simplement deux réflexions:
    L’Homme devrait cultiver l’humilité (la vraie !)
    et il faudrait des synergies entre les penseurs de la décroissances (Pierre Rabbi, Nicolas H,…..)
    Qu’il est facile d’aligner des mots confortablement assis derrière un bureau après un bon déjeuner.
    Voilà, merci de cet espace de discussion, avec écoute possible….
    Petit bonjour de derrière la combe noire (exilé a Lyon) la commune de Montagny me manque souvent.
    Bien a vous et à tous ceux qui écrivent et actent dans le bon sens et pour l’écologie.
    Philippe

  77. Vergari Mauro says:

    Cher Yves,
    ton livre “l’humanité disparaitra bon débarras” m’a vraiment touché. J’ai enfin trouvé quelqu’un qui voit les choses comme moi. Bravo, bravo et encore bravo. J’aimerais tellement entrer en contact avec toi, voir même te rencont
    amitiés Mauro

  78. Helene says:

    Bonjour,

    Dans le cadre d’un salon du livre, je souhaite vous présenter la manifestation en question et vous inviter à y participer.

    Espérant pouvoir contacter très prochainement, recevez mes salutations.
    Hélène

  79. Monsieur Paccalet,

    Aux portes de l’agglomération Franco-Valdo-genevoise avec un bassin de population avoisinant les 800 000pers, les 10 909ha d’espace protégée de la Réserve Naturelle Nationale (RNN) de la Haute Chaîne du Jura sont soumis à une pression grandissante (sans compter ses environs dit de nature ordinaire). Entre les enjeux économiques (maintien d’activités « traditionnelles » et d’emplois en zone rurale), le développement des activités de pleine nature (besoin d’échappatoires) et la pression urbaine ce faisant au détriment des derniers espaces agricoles, la gestion de cette montagne emblématique et de ses pourtours est complexe.

    Sensibilisation, dialogue et échanges (scolaires, grand public, socioprofessionnels), font partie des missions essentielles de l’équipe de la réserve naturelle afin que la préservation de cette Nature devienne l’œuvre tous.

    2013 est une année forte en symbole pour la réserve naturelle puisqu’elle a fêté officiellement son 20ème anniversaire le jeudi 28 février dernier ; L’occasion de s’interroger sur les relations que l’Homme entretien avec la Nature à la lumière de l’actualité et faire en sorte que les habitants restent attachés à leur environnement.

    Avec une programmation couplée à la Fête de la Nature, nous proposons de nombreux évènements à destination du grand public du 22 au 26 mai prochain et souhaitons proposer une conférence-débat le vendredi 24 mai à 20h30 à Ferney-Voltaire (proximité de Genève) sur le thème « Un patrimoine commun à préserver ensemble ». Je vous sollicite ce jour dans le cadre de cet évènement pour savoir si vous auriez été intéressé et disponible pour nous faire l’honneur d’intervenir dans le cadre de cette conférence-débat.

    Conscient que les délais sont particulièrement courts, je vous remercie par avance de l’intérêt que vous porterez à ma demande et vous souhaite une agréable semaine.

    Cordialement,

    Simon Pauvert

    • Bonjour,
      pourquoi pas ? Le 24 mai, j’ai une session de commissions à la Région, jusqu’à 16 h 30, à Lyon. Je peux éventuellement venir jusqu’à Ferney-Voltaire ensuite…
      Bien cordialement,
      Yves Paccalet

      • Monsieur Paccalet,

        Je me permets de revenir vers vous via votre blog suite à mes deux précédents courriels restés sans nouvelle ; La date de la conférence étant éminente (vendredi 24 mai à 20h30). Si cela vous convient je vous propose d’intervenir au sujet des enjeux environnementaux à la lumière des événements actuels (1ère partie : échelle globale). Dans une seconde partie plus courte, le Président du conseil scientifique, les amis de la réserve naturelle ainsi que des acteurs du territoire diront deux mots à propos de la Haute Chaîne du Jura selon leur angle de vue (échelle locale), et ce de manière à lancer les échanges avec le public (table ronde).

        Je reste naturellement ouvert à vos suggestions et à votre disposition pour en discuter par téléphone. Dans la mesure où cela vous conviendrait nous pourrions nous retrouver à la Maison de la Réserve Naturelle vers 19h pour dîner ensemble.

        Je vous remercie par avance de votre confirmation et vous souhaite une agréable soirée.
        Au plaisir de vous rencontrer,

        Simon PAUVERT

  80. ambre34 says:

    Coucou …. j’essaye de réunir les anciens qui postaient sur Daziboueb si ils seraient près pour participer à un nouveau blog du même style…

    On en parle ici du futur blog si tu veux participer à la conversation (c’est un forum de décroissants, le plus connu, et je les connais bien, ambre c’est moi)

    http://www.onpeutlefaire.com/forum/topic/13889-création-dun-blog/

  81. Marc Ablon says:

    Cher Yves,
    La lecture de votre dernier ouvrage m’a fait penser à une philosophe indien que j’ai côtoyé personnellement “UG Krishnamurti” qui a fait des conférences dans bon nombre d’universités. Je vous conseille de lire “La pensée est votre pire ennemie” ouvrage provocateur comme le votre. L’ignorance, l’arrogance et la peur est ce qui conduit l’homme à sa propre destruction.
    En Inde pour y avoir vécu les sages de l’advaita vedanta vous diraient que c’est le jeu de la conscience, car en fait il n’y personne qui fasse quoi que ce soit. Nous sommes des organismes programmés par nos gènes sans grand libre arbitre.
    Il y a eu un grand nombre d’éveilleurs de conscience (Platon, Socrate, Schopenhauer, Ekhart Tolle aujourd’hui…) comme vous, mais ont-ils eu pour autant un impact pour sortir de cette illusion d’un moi séparé, egocentré cause de cette auto-destruction? La réponse est non.
    Pour ma part, l’émergence de la pure conscience latent potentiellement en chaque être humain et par la même du monde manifesté peut seule provoquer un véritable changement au delà des idées et concepts.
    Si vous passez en Chartreuse, j’aurai plaisir à vous rencontrer.
    Je vous aime car vous vibrez avec le monde du vivant.
    Marc

  82. fugier says:

    Krishnamurti : c’est la liberté de penser et de réfléchir par soi-même. Chacun fait comme il peut et veut, en matière d’ego et d’illusion. Ce que j’en ai retenu, c’est qu’il nous parle un peu comme la nature et les animaux : tu fais ce que tu as à faire sans te soucier du qu’en dira-t’on et tu restes en paix. Tu ne cherches pas la violence à tout prix, tu te suffis d’être toi-même en toute conscience et le reste ne t’appartient pas. C’est la philosophie de toute sagesse, et chacun peut la vivre comme il l’entend, ce me semble ?
    Schopenhauer : le monde est la représentation de ce que l’on s’en fait…
    Défendre la nature avec la philosophie de Krhishnamurti est un bel élan….

  83. Mr Paccalet, J’ai devore ‘L’humanite disparaitra, bon debarras’. Vous avez raison, la folie des hommes les perdra. L’avidite, la consommation effrenee qui tue la planete terre… Mais je vous remercie, si c’est pour demain, je n’ai plus peur, je monterai en haut d’une tour haute pour que ce soit immediat, comme vous !

  84. Cédric Tant says:

    Bonjour,

    Je suis étudiant en dernière année de journalisme à l’Université libre de Bruxelles et m’intéresse de très près aux questions environnementales. Pour cette raison, j’ai eu l’occasion de m’inspirer de vos réflexions à de nombreuses reprises, que ce soit à travers la télévision ou en parcourant les lignes de vos ouvrages. Je réalise actuellement un travail sur ce que l’on a parfois qualifié d’ “affaire Séralini” et de la couverture médiatique des recherches de ce professeur. Les réactions qui ont suivi l’étude furent assez tranchées : les uns s’en servant pour servir de socle à leurs idées anti OGM, les autres estimant qu’elle n’était pas sérieuse et ne méritait donc pas toute l’attention dont elle fit l’objet. En d’autres mots, je tente de déterminer quel a été et quel devrait être le rôle du journaliste scientifique et des autres acteurs (politiques, scientifiques) dans ce genre de situation. Votre avis sur la question m’intéresse énormément et, si vous avez quelques minutes à m’accorder, je serait ravi d’en discuter avec vous.

    Je vous remercie d’ores et déjà pour votre attention ainsi que pour tout le travail que vous réalisez.

    Cordialement,

    Cédric Tant.

  85. HARZALLAH says:

    Bonjour Yves

    Je viens de terminer “l’humanité disparaitra, bon débarras” (je sais je ne suis pas très en avance !) . C’est un ami qui me l’a offert et qui me l’a dédicacé ainsi : “Ta théorie sur le genre humain est exacte et maintenant je la partage. Tu avais raison !). Je dois dire que ce livre m’a profondément touché car il corrobore mes idées et je me sens moins seuls. Déjà Sylvain Tesson, auprès duquel je me range bien volontiers, me paraissait plus noir que moi mais là je dois dire que vous nous battez à plat de couture.
    J’ai été profondément amusé par le côté satirique de votre discours que j’ai trouvé très courageux à notre époque ou le politiquement correcte est de mise !

    Alors un grand merci pour cet œuvre.

    Ps : Je souhaiterai vous envoyez ma modeste contribution littéraire sur les déviances du genre humain que j’ai intitulé “Voyage en sol mineur” aux Editions Edilivre.

    http://www.edilivre.com/voyage-en-sol-mineur-thierry-harzallah.html
    Ou puis-je vous l’expédier.

    Merci

  86. robert landbeck says:

    “Man is a cancer on the earth, … a throwaway species, like the civilization he invented,” writes Yves Paccalet

    There may finally be a cure for that ‘cancer’ that infects the consciousness of man himself. http://www.energon.org.uk

  87. Lise Verbeke says:

    Bonjour,

    Je suis journaliste à France Inter. Je fais un reportage sur le boom de la randonnée. Pourriez vous me contacter s’il vous plait ?
    lise.verbeke@radiofrance.com,
    Merci,
    Cordialement.

  88. Boursin-Japhet says:

    Bonjour Yves ,
    vous souvenez-vous de votre prof ,Mme Japhet à Moutiers ? une pensée emue de cette époque !elle vous citait pour votre intelligence etc….. sa fille gabrielle

  89. Anne says:

    M. Paccalet,
    Je vous envoie ces quelques mots dans l’espoir de faire un pas de plus vers … la “bonne façon de vivre”.

    En résumé, je pense que nous sommes nombreux à être convaincus, inquiets, et (pour ma part) infiniment tristes, de ce que nous apprenons chaque jour des attaques qui sont portées contre “la nature” ( végétaux, animaux, etc. etc. etc.).

    Nous sommes également nombreux à nous sentir impuissants face à la barbarie.

    C’est ce sentiment d’impuissance qui me pousse aujourd’hui à vous écrire :
    à la suite de toutes vos réflexions, je suppose que vous avez identifiés quelques grands domaines d’actions concrètes que nous autres, habitants des pays les plus riches, pourrions dès à présent mettre en œuvre pour aller dans le “bon” sens ??
    Que pouvons-nous faire, ou ne pas faire, au quotidien, pour incarner nos idées ??

    Bien entendu, je suis par moi-même arrivée à certaines conclusions, en matière de consommations alimentaire, énergétique, etc.
    Mais votre avis m’intéresse 🙂

    Bien à vous,
    dans l’espoir d’une réponse de votre part,
    Anne

  90. TONNEAU Didier says:

    Bonjour monsieur PACCALET ,
    Le présent courriel pour porter à votre connaissance que le maire de LANDRY envisage de raser , à VALLANDRY , 1 bouquet de mélèzes et 1 bosquet de sorbiers et entailler , sur 80 m , 1 talus raide , couvert de graminées ( donc de construire les hauts murs de soutènements voulus ) dans le but de ” créer ” un chemin de 6 m. de large , qui , en pente douce , permettra , UNIQUEMENT durant la saison d’hiver , au ratrack de rejoindre , UNE FOIS PAR JOUR , depuis le bas de la piste AIGLE , le terrain plat ( d’environ 24 ares ) où le Club Med. enseigne les rudiments du ski aux petits enfants .
    Personnellement , je trouve le déploiement de ces moyens disproportionnés par rapport au but poursuivi .
    Si vous désirez en savoir + , svp. me contacter , avant samedi prochain , à la Résidence Orée des Cîmes ( tél.: 04.79.04.38.00 ) , chalet Ecureuil , appartement 13 ( tél.: 04.79.04.38.00 ) ;
    mon no.de tél. portable : 00.32.497.44.07.54 ou 00.352.621.214.289 .
    Je suis disposé à vous expliquer sur place la réalité de ce projet déraisonnable .
    Cordiales salutations .
    Didier TONNEAU .

  91. Alex says:

    Bonjour Monsieur Paccalet,

    Dans le cadre de la publication d’un ouvrage universitaire sur les paysages sous-marins, nous souhaitons utiliser une de vos illustrations parues dans “la jungle du corail”.

    Pouvez-vous me recontacter rapidement pour en discuter?

    Cordialement,
    Alex

  92. MILLERET Claude says:

    Bonjour Monsieur Paccalet
    Je suis vice président du Rotary club de “Moûtiers Tarentaise-Les 3 Vallées” et nous souhaiterions organiser une soirée en commun avec les clubs d’Albertville et de Bourg St Maurice sur le thème de l’écologie ou sur un tout autre thème, et naturellement j’ai pensé à vous.
    Elle pourrait se faire à Moûtiers à la salle de La Chaudanne ou au cinéma à Brides Les Bains.
    L’organisation de cette soirée pourrait être payante avec un repas après la soirée et les gains pourront être reversées pour une action caritative, achat d’un chien pour handicapé, ou autres (A discuter)
    Pouvez-vous me contacter sur mon mail
    Merci

  93. Goujon arno says:

    Bonjour,
    Nous cherchons conseil, orientation et soutien.
    Nous souhaiterions prendre contact avec vous et Daniel Cohn Bendit.
    Nous créerons actuellement un modèle de multi-entitée, inexistant et innovant
    Dans le but d’atteindre nos objectifs biocentrés à 10 ou 20 ans, nous aurions besoins de personnes comme vous dans le conseil des sages de notre association.
    Nous serions heureux de vous exposer toutes nos démarches, ainsi que de vous détaillez la composition complexe de la structure.

    Dans l’attente d’un retour de votre part, veuillez recevoir nos sincères salutations.

    Cordialement,

    Team Mítíhuè

  94. Josseline Letraut says:

    Bonsoir,
    Je n’avais jamais rien lu de vous, j’ai trouvé un livre, un essai: l’humanité disparaîtra, bon débarras. Tout ce dont vous parlez, je l’ai pensé également dans les mêmes termes, au mot près. Pendant des années, j’ai gardé pour moi ces idées, presque des certitudes que nous condamnions la vie, que nous la sacrifions au profit du profit … je n’en parlais pas pour la bonne raison (?) de ne pas être prise au sérieux, et puis surtout, je dois l’avouer, je me fous du sort de l’humanité.
    Mais j’ai lu votre livre et j’ai pleuré. Je le lisais en prenant mon petit déjeuner (avec Bach et Glenn Gould) et je n’ai pas pu terminé de manger. Je voyais par ma fenêtre, les arbres de mon jardin que le vent de novembre secouait, les nuages qui filaient dans le ciel et j’ai pleuré. Parce que je n’étais plus seule à penser ces choses, parce que notre belle terre allait perdre la vie et que quelqu’un d’autre le savait. Pour la première fois de ma vie, je connaissais la solitude. Devant mon petit déjeuner qui refroidissait, je voyais l’horreur de mes certitudes grandir dans vos lignes.
    Je n’ai pas votre esprit scientifique, je n’ai pas fait d’études, je suis certainement ce qu’on appelle une auto-didacte, mais je n’envie rien de ce que vous êtes ni ce que vous avez fait (et très bien) parce que je suis à peu près heureuse.
    Mais aujourd’hui, vous avez bouleversé mon fragile bonheur, ébranlé ma tranquilité d’esprit. Et surtout, confortée à présent dans mes idées, je voudrai vous dire merci.
    Et peut-être, qui sait? nos molécules et tout ce qui nous composent, nous décomposent, partagerons la même vague, le même embrun avant de s’envoler vers cet espace d’infinie liberté ?
    Merci …

  95. mapi says:

    Bonjour,
    Je n’ai pas eu la possibilité de venir à la “réunion citoyenne” que vous avez organisée fin octobre à Bozel. C’est pourquoi je me permets de vous contacter aujourd’hui pour savoir si vous comptiez renouveler l’expérience afin que je puisse cette fois-ci y participer. En effet, j’étais ravie que vous preniez cette initiative de proposer un moment d’échanges pour évoquer les problèmes (et les réussites?) de notre village.
    J’ai lu avec beaucoup d’intérêt les derniers articles de votre blog, cela me donne un bon aperçu de vos idées politico-écolo-philosophiques (rien que çà!) et donne envie d’en savoir plus en lisant vos livres.
    Enfin, sachez que je vous apporte mon modeste soutien à la candidature de votre liste aux prochaines élections, convaincue qu’une alternative est possible.
    je vous remercie de votre réponse

  96. Yves Paccalet says:

    Bonjour,
    merci pour ce mot.
    J’ai réservé la salle des Tilleuls, à Bozel, pour une deuxième réunion citoyenne, à 20 h, le vendredi 6 décembre.
    Mais nous pouvons en parler avant…
    Bien cordialement,
    Yves Paccalet

  97. vedrenne says:

    vous avez dernièrement publié un article sur”les assasins de la langue française”; que pensez-vous du texte en français de la définition de “4 G” par wikipedia.?
    à 63 ans,bien éduqué même si pas normalien comme vous, j’en avais assez d’entendre 4G, voire de voir la 1ère page de libé barrée du titre: 4G.
    pour comprendre cette merveilleuse chose, j’ai consulté wikipedia.
    Faites- le. vous ne serez pas déçu..
    bien cordialement
    Arnaud

  98. Marc Dehareng says:

    Merci pour tout !

  99. Liberty1 says:

    Monsieur Paccalet
    Il m’est très agréable de venir vous saluer. En effet je retrouve partout dans vos écrits des éléments de vie que je pense depuis bien longtemps. Mais voilà, malgré mes 80 ans dans trois jours je viens seulement de découvrir votre travail. Votre dernier article sur l’eutanasie en est la cause. J’ai par ailleur fait une réponse à un certain personnage!!!
    Merci encore de tous vos combats et je vais poursuivre votre découverte avec avidité.
    Si quelques mots arrivent à mon intention, ce sera pour moi un grand plaisir.
    Bonne vie Monsieur Paccalet. Et pour la phase terminale nous sommes en parfait accord.

  100. Kerouedan Gilles says:

    Bonjour,
    Tout d’abord bravo pour vos convictions (écrits et actions).
    J’avais beaucoup apprécié votre pamphlet “l’humanité disparaîtra, bon débarras!”
    7 ans après sa parution, il reste hélas, d’actualité.
    Je ne partage pas toutes vos convictions politiques.
    Ma lecture de base est le quotidien “l’Humanité”, avec qui aussi je ne partage pas tout (surtout en ce qui concerne l’écologie!).
    Serait-trop vous demander de faire un geste (plus précisément un écrit) envers l’un des seuls quotidien en rupture avec la pensée unique? Certes il est loin d’être parfait, mais sa disparition possible ne me semble pas bénéfique pour l’humanité.
    Sincèrement et encore bravo pour la franchise de vos convictions.
    Bonne continuation.

  101. Alos jean-dominque says:

    Bonjour Mr Paccalet,
    Je suis sur “mon derrière”, je viens de terminer de lire votre livre “humanité…”. Je suis à la fois ravi et triste car voila plus de 10 ans que je souhaitais écrire un livre sur le sujet qui aurait pour titre” J’accuse, la solution finale”. L’hypocrisie planétaire qui décrirait les mêmes constats que les vôtres, je suis issu de la plèbe et du prolétariat, coincé entre réalité économique et pensée philosophique pour ma part.
    Je pense qu’il est effectivement trop tard car même si mes congénères décidaient de stopper de se reproduire comme des lapins, il faudrait 25 ans avant d’en voir les effets! J’ai le sentiment d’être sur le pont du Titanic avec quelques illuminés et voir l’iceberg arriver à toute vitesse.
    J’ai à ce sujet quelques idées complémentaires que j’aurais bien aimé partager avec vous pour étayer votre théorie.
    N’ayant pas votre aura, j’aurais voulu les partager avec vous habitant Bruxelles… Faites- vous encore des réunions citoyennes ou des conférences plus proches ?
    Grand merci à vous tous de votre attention.
    D’ici là, faites le bien.

  102. ludo says:

    bonjour

    je vous ai rencontrer a villemartin, hier soir lors de votre reunion citoyenne.
    Vous ne m’avez pas très convaincu lors de ce débat………………beaucoup de personne m’avait parlé de vous, mais je suis rester sur ma faim………
    Je compte retourner vous voir sur d’autre réunio afin de me forger mon opinion.
    Mais j’aimerai savoir si nous pourrions échanger par emails, pour vous poser qques questions ????
    contactez moi

    salutations
    merçi

  103. Bonjour Mr.Paccalet,

    I am a Greek amateur historian researching the history of the “Britannic” since 1996 and recently I came across a reference to your book “Fortunes de mer” (with J.Y.Cousteau). It seems that in the book it’s documented the expedition to the wreck of the “Britannic” in 1976. Unfortunately, I cannot find the book in Greece so I would like to ask if the book contains specific information regarding the items retrieved from the wreck by the divers of the Cousteau team. I apologize for writing in English. I can read some French but I can write. Thanks in advance for your time.

  104. Jerome Leproust says:

    Bonjour Yves,

    Il y a quelque années, je faisais découvrir la beauté et la richesse naturelle de l’Archipel des Chausey, en Normandie, au moyen de kayak de mer. J’ avais eu le privilège de vous rencontrer au cours du tournage du reportage ” le petit grand monde” auquel nous avions participé tous les deux.

    Je me souviens de la pertinence de votre intervention mais je n’arrive pas à mettre la main sur le reportage, et, recemment, lors d’une participation à une conférence, j’aurais beaucoup aimé pouvoir m’appuyer sur ce reportage.

    Avez vous, dans vos archives, ou meme en lien numériaque, ce reportage ?

    Ce serait un grand service que vous me rendriez là.
    très cordialement et dans l’espoir de vous rencontrer à nouveau.

    Jérôme Leproust

  105. Bonjour Monsieur Paccalet,
    le TERRA Festival de Guadeloupe que je préside est heureux de vous inviter. L’édition 2014 se tient du 25 avril au 3 mai 2014.
    A travers ce que nous savons de vous, nous devinons que nous avons beaucoup à partager et nous serions honorés de votre présence.
    Auriez-vous à cette époque la liberté de nous rejoindre en Guadeloupe, malgré la sortie récente de votre dernier film ?
    Nous prenons en charge le voyage, l’hébergement, les déplacements et la restauration.
    Merci d’avance pour votre attention et votre réponse que j’attends avec impatience.
    Bien cordialement
    Martine Sornay

  106. Pingback: CINÉMA : retour nostalgique au Kamtchatka avec « TERRE des OURS » | Fafaplouf Around The World

  107. Bonjour,

    je suis jongleur, artiste de cirque à Toulouse. Pour une de mes créations qui s’appelle (titre provisoir) “La recherche de la vérité absolue”, je compte utiliser votre livre L’Humanité disparaitra, bon débarras !
    J’ai déjà fait quelques présentations publiques et voici deux extraits :
    https://vimeo.com/81591768
    https://vimeo.com/88679451
    Je voulais partager cela avec vous
    et savoir si vous consentez à cette utilisation.

    Merci pour votre engagement

  108. Cynthia says:

    Bonjour Yves,

    Je viens de recevoir en cadeau le livre “Terre des Ours”. Je pose le décor : je suis une jeune scientifique qui aspire a développer mes talents sur un terrain riche et sauvage. La faune est mon inspiration. Je voyage souvent sur des terres si puissantes et désertiques à la fois. Je pense à la Patagonie, l’Antarctique, l’Arctique, l’Alaska ..
    Je mets la musique et je me lance. Le mélange de Lindsey Stirling et de Kamchatka m’embarque dans un monde incroyable. Je ne connaissais pas cette région du monde et elle m’intrigue. Je n’en suis qu’à la page 60 mais je n’arrive à freiner mon envie de vous écrire. Quel talent et quelle épopée! L’ours est vraiment l’animal qui incarne un part de douceur et tant de force, de respect. J’aime la dualité entre l’homme et l’ours. Peut-être irais-je me remplir d’images animées bientôt.
    Je sort du récit. La découverte me mouvoie et l’étude d’ecosystèmes remarquables et extrêmes me passionne. Je n’ai pas trop envie de m’étaler ici et ne sais comment vous joindre Yves autrement. Je souhaiterais contacter les scientifiques que vous avez surement rencontré qui étudient la faune sauvage de Kamchatka. Auriez vous leur coordonnées?
    Je vous remercie et serais heureuse de partager voyages et expériences.
    Bien à vous,
    Cynthia

  109. Bonjour
    Je suis un des organisateurs de la manifestation “A Livres perchés”. Dans un petit village des Hautes-Alpes (300 habitants), nous organisons chaque année des rencontres avec des écrivains qui se déroulent dans les jardins des habitants de la commune. C’est ainsi que nous avons accueilli des romanciers comme Irène Frain, René Frégni, Liliana Lazar ou André Bucher, ou l’an dernier le grand botaniste Francis Hallé, lors des quatre premières éditions.
    Ces rencontres s’inscrivent dans un projet visant à amener la culture dans un milieu rural. Notre village, niché au pied des montagnes et entouré des vergers de Haute-Provence, ne compte ni commerce, ni librairie bien sûr, ni bibliothèque. Notre idée est de développer la lecture et l’écriture dans notre commune et dans les communes alentour, mais aussi la réflexion sur de grands enjeux de ce monde comme l’environnement. Les ouvrages des écrivains que nous invitons sont mis en circulation libre et gratuite dans le village pour permettre à chacun de s’imprégner de leur oeuvre et préparer les rencontres. Un concours de nouvelles dont l’incipit est rédigé par des écrivains (Irène Frain et Alain Surget cette année), permet aussi de développer l’écriture et de faire rayonner notre manifestation.
    Nos rencontres connaissent de plus en plus de succès, et ont accueilli plus de 100 personnes chacune l’an dernier dans le cadre très chaleureux des jardins privés ou lors de balades au coeur de notre village avec des étapes littéraires au pied des figuiers et des mûriers.
    Le thème de notre édition 2014 est l’eau, et ses enjeux, qu’ils soient locaux (nous sommes en Haute-Provence) ou planétaires. Nous aimerions énormément vous inviter à notre événement les 6 et/ou 7 septembre prochains et vous accueillerions au sein de notre commune avec beaucoup de plaisir.
    En vous souhaitant une belle journée
    > Lionel Arce-Menso
    > Tél: 06 81 23 92 57
    > couriel: lionelarcemenso@wanadoo.fr

  110. Bonjour Je suis un des organisateurs de la manifestation “A Livres perchés”. Dans un petit village des Hautes-Alpes (300 habitants), nous organisons chaque année des rencontres avec des écrivains qui se déroulent dans les jardins des habitants de la commune. C’est ainsi que nous avons accueilli des romanciers comme Irène Frain, René Frégni, Liliana Lazar, André Bucher ou le grand botaniste Francis Hallé lors des quatre premières éditions. Ces rencontres s’inscrivent dans un projet visant à amener la culture dans un milieu rural. Notre village, niché au pied des montagnes et entouré des vergers de Haute-Provence, ne compte ni commerce, ni librairie bien sûr, ni bibliothèque. Notre idée est de développer la lecture et l’écriture dans notre commune et dans les communes alentour. Les livres des auteurs que nous invitons sont mis en circulation libre et gratuite dans le village pour permettre à chacun de s’imprégner de leur oeuvre et préparer les rencontres. Un concours de nouvelles dont l’incipit est rédigé par des écrivains (Irène Frain et Alain Surget cette année), permet aussi de développer l’écriture et de faire rayonner notre manifestation. Nos rencontres connaissent de plus en plus de succès, et ont accueilli plus de 100 personnes chacune l’an dernier dans le cadre très chaleureux des jardins privés ou lors de balades au coeur de notre village avec des étapes littéraires au pied des figuiers et des mûriers.
    Le thème de notre édition 2014 est l’eau et tous les enjeux s’y rapportant : de la rareté de sa présence chez nous (nous sommes à la limite de la Haute-Provence et le nom de notre village Lardier-et-Valença, vient de lieu aride en latin) à ses enjeux planétaires incluant la protection des océans.
    Nous sommes plusieurs de vos lecteurs ici à avoir beaucoup aimé vos livres. Nous aimerions énormément vous inviter à notre événement les 6 et 7 septembre prochains et vous accueillerions au sein de notre commune avec beaucoup de plaisir. En vous souhaitant une belle journée Lionel Arce-Menso Tél: 06 81 23 92 57 couriel: lionelarcemenso@wanadoo.fr

  111. vidal says:

    Pourquoi ne réalisez vous pas des vidéo pour nous parler de vous et de votre vision du monde, vidéo qui seraient facilement accessible aux commun des mortels ?

    Je pense que seul ceux qui ont des idées pour nous sortir de cette société moribonde doivent les diffuser rapidement, pour les autres ce n’est que du vent.

    Amicalement

    Roger

  112. vidal says:

    Pourquoi ne réalisez vous pas des vidéo pour nous parler de vous et de votre vision du monde, vidéo qui seraient facilement accessible aux commun des mortels ?

    Je pense que seul ceux qui ont des idées pour nous sortir de cette société moribonde doivent les diffuser rapidement, pour les autres ce n’est que du vent.

    Merci d’avance de me répondre.

    Amicalement

    Roger

  113. Monsieur Paccalet,

    Nous vous proposons en tant qu’environnementaliste, d’intervenir à la Journée Santé Environnement 2014 sur la thématique de l’Air qui se déroule à Saint-Etienne le samedi 4 octobre 2014.

    A la FRAPNA Loire, nous connaissons et nous admirons votre parcours en tant qu’écrivain, philosophe et naturaliste et nous sommes particulièrement sensibles à votre vision de l’environnement.

    De par votre personnalité, votre intervention sur la conférence “Pollution de l’air, quels impacts environnementaux ?” serait incontournable pour les visiteurs sensibilisés à la problématique de l’Air.

    Les autres conférenciers et intervenants seront :

    – Michel Puech, Philosophe qui définira la problématique du rapport de l’homme à l’air.
    – Air Rhône Alpes : parlera de la qualité de l’air en Rhône-Alpe.
    – Denis Zmirou-Navier : Epidémiologiste, se penchera sur les conséquences sanitaires au sens large et sur le coté réglementaire.
    – Par ailleurs un représentant de l’ARS donnera le résultat d’une étude toute récente sur l’incidence sanitaire de la pollution de l’air sur les villes de Saint-Etienne et de Lyon.

    La Journée Santé Environnement est un événement annuel organisé par la Région Rhône-Alpes, la Ville de Saint-Etienne et la Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature autour d’un cycle de quatre conférences, d’animations, et de stands.

    Nous recevons chaque année les personnalités les plus à même de nous parler avec conviction, mais aussi avec humour de la thématique choisie. Précédemment, Isabelle AUTISSIER est ainsi intervenue sur la thématique du plastique, Jean-Paul JAUD, le professeur BELPOMME, et Claude AUBERT nous ont présenté la thématique de l’alimentation et Jean-Marie PELT nous a décrit les dangers des pesticides.

    D’un point de vue pratique, la FRAPNA prend à sa charge votre intervention ainsi que tous les frais annexes relatifs à votre venue sur Saint-Etienne.

    Si vous le désirez, nous aurons aussi à coeur de promouvoir vos écrits, notamment votre dernier livre à paraître « Le grand roman des hommes ».

    Membre de France Nature Environnement, la Fédération Rhône Alpes de Protection de la Nature mène depuis 40 ans de nombreuses actions pour la protection de la faune et de la flore, des milieux naturels et de l’environnement. Elle regroupe aujourd’hui 47 000 membres et 300 associations. Dans le département de la Loire, la FRAPNA est intervenue jusqu’à présent auprès de 20 000 personnes dont 17 000 scolaires sur différentes thématiques environnementales.

    Vous trouverez, en suivant le lien ci-dessous, le dossier de présentation de la Journée Santé Environnement 2014 :
    http://www.journee-sante-environnement.fr/wp-content/uploads/2013/08/Dossier-Presse-JSE-2014.pdf

    Nous nous tenons, bien sûr, à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

    Dans l’attente de votre réponse et en espérant que vous serez sensible à notre proposition, nous vous prions d’agréer, Monsieur Paccalet, l’expression de nos respectueuses salutations.

    Gilles Allemand
    Frapna Loire
    04 77 49 57 32
    06 19 99 05 84

  114. Sofia says:

    Bonjour Monsieur Paccalet,
    Je fait un exposé de Philosophie sur “l’homme est-il par nature égoïste ?”et j’ai trouver un magnifique phrase “‘l’homme n’est qu’un grand singe égoïste”.
    Dans mon exposé j’aurais voulut parle de vous.
    Je voudrais savoir ce que vous penser sur l’homme ? De quel façon est-il égoïste pour vous ?
    Merci beaucoup,
    Sofia.
    ps: mon exposé est le mardi 03/06/14

  115. Sofia says:

    Bonjour Monsieur Paccalet,
    Je doit faire un exposé pour mon cours de philosophie est j’ai choisi comme sujet “l’homme est-il par nature égoïste ?”. Je suis tomber sur une phrase a vous qui dit “‘homme n’est qu’un grand singe égoïste”.
    Et voudrais savoir ce que vous penser de l’homme ? En quoi l’homme est-il égoïste ? Et comment l’est-il devenu pour vous ?
    Bien a vous,
    Sofia

  116. dany says:

    Bonjour Yves
    Mon père partant pour Bozel demain, je lui ai parlé de votre dernier article sur les loups. L’an passé, au retour d’une balade, près de Tincave, il a vu un loup sur la route qu’il dominait; ils se sont regardés droit dans les yeux et le loup est reparti tranquillement…J’étais ému de le savoir si proche de chez vous…

  117. Grégoire says:

    Bonjour Monsieur Paccalet,

    Bien que je sache que votre emploi du temps doit être bien chargé, il me tarde de vous rencontrer en personne. J’ai bien aimé l’article dans le nouvel observateur sur la refonte du EELV, vos propositions.

    Je ne suis pas membre de ce parti, plutôt à droite pour le réalisme économique, plutôt à gauche pour les avancées sociales et culturelles et encore je ne suis pas d’accord avec toutes.

    Peut être que nous ne verrons pas l’objectif réel attendu de cette entrevue. Peut être que nous ne sommes pas faits pour nous entendre. Tout ce que je souhaite, c’est discuter de l’avenir, de la science, entre deux individus qui pourraient se comprendre mutuellement.

    Vous avez mes coordonnées. Je suis disposé à discuter avec vous par mail s’il le faut.

  118. Frederique Felciai says:

    Cher Monsieur,
    Un petit mot rapide pour vous transmettre mes compliments et encouragements.
    Je tombe helas tout a fait par hasard sur une video sur Youtube dans laquelle le jeune commentateur ( est-il seulement sorti de l’adolescence ?) vous insulte de la plus directe des facons et ‘regrette que Robespierre ne soit plus la’.
    Veuillez verifier sur le site precite avec le titre : L’effroyable imposture de Piero San Giorgio P3.
    C’est carrement diffamatoire. Pour moi, il y a de quoi deposer plainte pour injure publique.
    Avec mon grand respect pour votre tres grand travail.

  119. philippe Regottaz says:

    passant tout les mardis à Caen, j’aperçois l’ALCYONE amarrée mais je n’arrive pas à obtenir le moindre renseignement sur sa situation actuelle et son éventuel avenir : savez vous ce qu’elle fait là ?

    PR

  120. Michel says:

    Bonjour,

    J’ai décidé d’extraire la biodiversité de l’environnement pour raisonner différemment à la crise écologique. Je considère en quelques sortes que ces deux touts sont divergents et voit désormais cela comme un ordre pertinent des choses.

    Ce modèle supplémentaire de pensée rend la construction de l’éthique environnementale plus rapide et son application très réactive.

    Je pense désormais que le 21ème siècle devra faire lutter la biodiversité contre l’environnement exactement de la même manière que le 16ème a su faire tourner la Terre autour du soleil.

    J’ai essayé d’expliquer cela dans le livre que je propose à la vente . Je pense que cela pourrait vous intéresser. Si vous désirez le lire toutefois sans l’acheter, merci de me le faire savoir.

    En espérant ne pas avoir été intrusif.

  121. Gilles says:

    Bonjour,
    je vous ai découvert ce midi dans la séquence “les cinq dernières minutes du JT de France 2.
    J’ai beaucoup apprécié ce que vous y avez dit et ai donc cherché des informations à votre sujet, ce qui m’a permis d’arriver jusqu’à votre blog.
    Et là, apparemment comme beaucoup d’autres “découvreurs de votre site”, le CHOC !
    Dans les quelques articles que j’ai pris le temps de parcourir, tout correspond à ce que je pense et ressens … j’ai hâte de lire vos ouvrages.
    Merci beaucoup pour tout.
    Respectueusement.
    Gilles

  122. Monsieur Paccalet,

    Je regarde Télématin depuis des années. J’ai été spécialement sensibilisée par la rubrique vous conecrnant et, bien entendu, par votre discours.
    Où et quand puis-je vous contacter, vous parler ? Je voudrais pouvoir vous associer à notre numéro de juin en faisant écrire un article, présentant votre livre et votre magnifique travail, par un avocat (français ou non). Ce numéro du “journal des avocats”, MOOK SANS AUCUNE CONNOTATION JURIDIQUE, aura pour sous-titre “Safari, d’ici et de là…” et pour fil rouge, reliant les articles entre-eux, des illustrations d’émerveillement à la nature et plus spécifiquement aux animaux.
    Je serais heureuse de vous voir.
    Dans l’espoir du plaisir de vous lire ou de vous entendre bientôt…

    Avec l’expression de mes meilleurs sentiments

    Myriam Robert-César
    +32 475 907 901

    ALLIGATORS & Cie. S.A.
    +32 2 688 15 57
    info@journaldesavocats.com
    http://www.journaldesavocats.eu
    Boulevard du Souverain, 47, Bte 2
    B-1160 Bruxelles

  123. BARNET says:

    Je viens de découvrir votre livre “L’humanité disparaîtra, bon débarras”.
    Ma petite fille m’a demandé assez récemment, si j’avais connu les dinosaures, vous en déduirez qu’à défaut j’ai connu les pâturages fleuris, les oiseaux et les papillons, mais aussi l’océan à travers le “monde du silence” entre autres…
    Aujourd’hui retiré loin du béton et du bitume, où même là je ne peux que constater les dégâts causés par l’engeance humaine je suis là impuissant et comme vous révolté de voir que cela dérange pas grand’ monde.
    Bref, votre livre m’a fait découvrir que je ne suis pas seul. J’adhère à vos points de vue et désormais j’ai fait miens bien des propos de votre livre tant ils sont bien pensés…
    Je ne manquerais pas de lire vos autres ouvrages.

  124. Duparchy says:

    Bonjour, 71 ans, généalogiste amateur, mes convictions sont celles ci:

    Votre avis et merci de vos éclairages.

    Dieu, ou les Dieux selon les religions.
    Mon avis: (que je partage)

    La faune avec la flore, que nous appelons “Nature”, qui est belle, seule peut prétendre à l’existence d’un Dieu, un vrai bon Dieu…. qui donne les règles d’équilibre et de coexistence.
    Sa présence, ses évolutions, sont uniquement dépendantes de la terre (minérale), par conséquent de son fonctionnement sous contraintes physiques relativement bien connu, engendrant des évolutions dans le temps, et ne pouvant s’y opposer, …. point à la ligne.

    En ce qui concerne l’être humain c’est tout autre chose…..
    Nous sommes entrain de détruire notre planète, la meilleur façon de comprendre ce qui se passe, est de lire au moins deux livres de Yves Paccalet philosophe et naturaliste:
    L’Humanité disparaitra. bon débarras
    Eloge des mangeurs d’hommes
    Un dieu pour l’humanité, c’est impensable, ce serai alors Satan, ou un ignoble pervers allant jusqu’a donner à l’homme la possibilité de s’auto détruire et avec notre planète en prime.
    Alors, il vaut mieux, et à aucun prix ne pas y croire, car il peut tout justifier. Ne jamais y faire référence est une attitude indispensable et responsable. Un dieu est pour l’homme qu’une manière de se justifier et d’espérer.
    N’oublions pas que nous sommes à l’aube d’une troisième guerre mondiale.
    Grande guerre : armées = chair à canon.
    Deuxième guerre : armées = matériel moderne, holocauste.
    Troisième guerre : non conventionnel, massacres gratuits, terrorisme épars, confusions, haines viscérales.

  125. Duparchy says:

    l’humain, ou “l’animal” envahisseur et destructeur.
    Mon discourt:

    – A l’origine “Chasseur Cueilleur” Il fait partie de la faune, se nourrit, se protège (abris, groupes, vêtements, outils, donc les besoins essentiels.), se déplace selon ce que la nature lui offre.
    – Pour faire simple de “Chasseur cueilleur “, il devient “cultivateur et éleveur” sédentaire pour partie.
    Cette espèce a une croissance exponentielle, elle s’exonère de la régulation naturelle, par contre ce sont les siennes : guerres mondiales, famines, terrorisme, épidémies et plus pandémies et par dessus quelques éléments naturels ponctuels, ou progressifs, tout ceci dans un environnement de surpopulation croissante.
    —————-
    Viandes :Veaux vaches cochons, volailles, sont issus d’un l’élevage de plus en plus intensif.
    Légumes et fruits : proviennent de cultures de plus en plus productives.
    Elle utilise de plus en plus la “chimie, biologie”, elle épuise les ressources naturelles
    ** La chasse est devenue un loisir réglementé (gestion), mais aussi braconnage .
    ** La cueillette reste un loisir possible dans certaines conditions.
    – exemple : le ramassage de l’escargot est devenu très réglementé, pour les champignons cela le devient aussi.
    Nous sommes depuis quelques décennies face à une razzia impitoyable, irraisonnée,
    – exemple : la déforestation des zones encore vierges et tropicales provoque la disparition, des dernières tribus encore intégrées et solidaires de la nature, de très nombreuses espèces de la faune et de la flore s’éteignent.
    ————–
    Ceux qui produisent , deviennent minoritaires et sont très mal récompensés de leur labeur, les autres, sont que des consommateurs avides. Des riches, des politiques et autres ,qui tirent à eux la plus grande partie des richesses (revenus). En parallèle des pauvres de plus en plus pauvres dans l’indifférence de tous. Des migrations intolérables provoquées par la misère et la peur.
    ———–
    Les océans, les mers….
    Ceux ci se vident d’une manière inexorable de ses populations nourricières, la pollution gagne du terrain.
    Faudra bien que l’humain accepte progressivement de se nourrir que de poissons d’élevage, avec une nourriture industrielle. Des populations côtières de nombreux pays commencent à ressentir cette situation de pénurie alimentaire .
    Il ne faut pas être aveugle, et reconnaitre ces situations.

    En l’état, l’humain provoque sa propre désolation, peut être, une supposition, que si la gente féminine, par ses caractéristiques et dispositions naturelles avait pris à l’origine l’ascendance sur le masculin, cela nous aurait sans doute conduit à une société beaucoup plus humaine saine et harmonieuse.

    H Duparchy

  126. Duparchy says:

    Magnifique vos remarques sur “C dans l’Air” de ce lundi 02 mars 2015

  127. Alex says:

    Monsieur Paccalet
    Je suis entierement d’accord avec la pluspart de votres prononsiations. Mais la desesperance de la situation est assise sur l’absence des bases ideologiques, quels peuvent donner les changements sensibles. Vous dites que l’ideologie communiste n’a pas donne les resultats ecologiques, mais sur aucun point de la Terre il n’y avait pas meme de traces de l’ideologie communiste. Le communisme comme le capitalisme n’existe pas dans la nature, tout ça sont les inventions artificielles. Partout dans le monde ils sont existe les memes systemes economiques mais avec les noms des dirigeants differents et les principles du pmenconges differenrentes, ça je peux vous prouver, ce qui apporte le meme dommagemment a la nature. Rien dans ce type de production et consommation peut changer le issus dramatique de evolution des evenements.

  128. CAZIN says:

    Bonjour Yves,

    Je suis aux anges, malheureusement… vous avez fait part dans “c est dans l air” de l’eminence d’un nouveau scénario facon Permien! Conclusion à laquelle je suis aussi arrivé a force de regarder des documentaires de toutes sortes depuis mon plus jeunes ages… Malheureusement, aux vu du peu de réactions sur le plateau jeme dis que ca sent vraiment le sapin pour nos descendant. Pourriey vous me donner une adresse mail que je puis vous transmettre ces differents documentaires et avoir votre points du vu sur ce sujet.

    Cordialement

  129. Maxime says:

    Bonjour Monsieur Paccalet,

    Je suis un jeune homme de 24 ans qui a tout pour moi. Pourtant, je m’ennuie de la vie, l’hypocrisie et l’ignorance humaine me dégoûte et j’ai voulu me suicider il y a de ça quelques semaine. Avec le recul j’ai prit conscience que cela était le comble de l’égoïsme que de faire du mal aux gens qui nous aiment (aussi peu nombreux soient-ils) et une honte que d’aller à l’encontre de la création et de la vie.
    C’est pourquoi je veux non pas mourir, mais me battre avec sincérité et bienveillance, vivre pour cette cause perdue qu’est l’humanité. Corps et âme. Guidez moi.

    Cordialement,

    Maxime Givaudan

  130. Bodson says:

    Cher monsieur,
    Je viens de terminer votre livre : “L’homme disparaitra…Bon débarras !” Je tenais à vous dire combien j’ai aimé ce livre et, ô combien ! Je suis pleinement d’accord avec votre analyse. C’est sans doute parce que j’ai quatre-vingt et un ans et que j’ai pu constater par moi-même la dégradation accélérée de notre société et de la civilisation en général. Il m’apparait qu’une des causes principales est le décalage considérable entre les connaissances scientifiques de l’homme et son retard considérable d’évolution mentale et morale. Le néocortex ne contrôle pas encore le cerveau reptilien !….
    J’ai eu le plaisir de vous découvrir lors d’un “C dans l’air”. Je suis admiratif de votre oeuvre et je souhaite que vous puissiez encore longtemps nous régaler de vos analyse percutantes.
    Bien à vous,
    Christian Bodson

  131. Bridier says:

    Bonjour,

    J’ai écrit un texte visant à montrer ce que pourrait voir précisément un “animal intelligent” qui regarderait notre monde. Comme, pour le moment, je n’ose le montrer à mes proches, je suis parti ce matin en librairie, à la recherche d’un auteur capable de porter un regard vraiment critique sur les humains, dans l’espoir de contacter cet auteur et de recueillir son avis. Quand je suis tombé sur “L’Humanité disparaîtra, bon débarras”, j’ai été un peu surpris de constater que votre façon “particulière” de penser, qui correspond en partie à la mienne, était déjà bien vivante il y a dix ans (il faut dire qu’à cette époque j’était peut-être encore un peu jeune pour m’intéresser ces “combats philosophiques”). Mon texte n’est donc peut-être pas aussi novateur que je le croyais… Peut-être. Je pense tout de même que, sur quelques points seulement, il va vraiment plus loin que votre livre. Cela vous intéresserait-il d’y jeter un coup d’œil?
    Je vous préviens: ce n’est pas du tout une histoire palpitante, tout l’intérêt du texte réside dans le point de vue.
    Amicalement
    H. Bridier

    • Yves Paccalet says:

      Bonjour,
      oui, bien sûr, j’aime regarder et confronter les points de vue ! Et encourager tous ceux qui regardent le monde en faisant un petit pas de côté…

  132. Gilles says:

    Bonjour Yves,
    J’ai essayé de reproduire votre circuit pédestre le fameux “Signal de St-André” vu dans montagne.tv dans les monts du lyonnais bien 6/7 fois, je n’ai jamais pu reproduire votre itinéraire exact malgré du temps passé dans mes cartes et revisionnages sur internet.
    C’est pas grave j’ai passé de bons moments
    Bien cordialement,
    Gilles, 62 ans

    • Yves Paccalet says:

      Bonjour,
      pour l’instant, le balisage est mal fait, ou plutôt inexistant. En principe, les acteurs “tourisme” du coin devraient en faire un qui soit clair. Je les relance !
      Amicalement,
      YP

  133. lelasseux arnaud says:

    bonjours Monsieur
    je tenais juste a vous remercier du merveilleux voyage que je viens de faire au Kamtchatka en vous lisant…..(La Siberie est pour moi un vieux fantasme!!!(quand je serait grand peut être…..))

  134. olivier says:

    Bonjour,

    Est-il exact que vous rédigez un nouvel ouvrage
    dont le titre sera “Osez le Suicide” ?

    Merci de votre réponse.

    Olivier

  135. Samuel says:

    Bonjour,

    Bonjour,

    j’ai écris un court métrage en hommage au commandant Cousteau. je souhaite le réaliser pour commémorer les 20 ans de sa mort. il m’a semblé important de vous le soumettre afin de savoir si ce projet aurait votre soutient. comment puis-je vous le transemttre ?

    bien cordialement

    Samuel Ruffier

  136. pioche eric says:

    Bonjour Mr Paccalet

    j’ ai pris la liberté de publier l’ adresse de votre blog sur mon compte Facebook, certes un goutte d’eau dans l’océan.
    j’espère que vous n’y voyer pas d’ inconvénient.
    j’apprends beaucoup avec ce dernier.merci pour ça

    Eric

  137. Stephanie says:

    Bonjour,
    Quel plaisir j’ai eu à lire votre dernier livre !
    Je vais me jeter sur les autres.
    J’ai écrit un article, il paraîtra demain sur mon site.
    Bonne journée
    Stéphanie
    PS : le lire dans les Asturies, en espérant y voir un ours ou un loup, c’était encore plus jouissif ! Merci !

  138. WALFROY says:

    Cher Monsieur,

    Je viens de voir votre intervention sur france 3 ce jeudi 3/9/15 et avant de commencer, je me présente: Je suis guide de haute montagne, de nature politique socio-ecologique et j’habite à St Martin d’hères en Isère.

    J’ai grandi en milieu rural dans une famille de chasseur, sans l’être moi même aujourd’hui.

    Un argument phare des chasseurs envers les “écologistes” est leur capacité à tomber dans une dimension de “sensiblerie” plutôt que s’attacher aux faits et aux données scientifiques.
    J’ai parfois l’impression que les personnes à”sensibilité écologiques” cherchent le bâton pour se faire battre….
    Quelle peut être la réaction d’une communauté de chasseurs et d’agriculteurs à votre histoire de petit chaperon rouge? Croyez vous que l’on ne connaisse pas exactement le nombre de loups présents en Maurienne? Quant aux images d’agneaux morts en illustration de votre discours je pense qu’on pourrait trouver moins caricatural!

    Je ne connais pas les tenants et les aboutissants de cette affaire de “séquestration” mais j’avoue que si j’étais chasseur ou agriculteur, face à un tel discours, je me laisserais bien tenter par cette solution qui, à coup sûr, me ferait bien rigoler. Je pense d’ailleurs que fût leur exacte réaction lorsqu’ils ont obtenus (d’après vos dire à la télévision) 6 têtes en en demandant que 5!

    Bien cordialement,

    Walfroy CONSTANT

  139. DAGAND YVES says:

    Bonjour
    POLLUTION aggravée dans le nord Isère , ou le fait de respirer nuit gravement à la santé !
    Dans notre canton du nord misère, on subit particulièrement cette DOUBLE PEINE, avec courage et presque plus d’espoir de voir une amélioration, un changement !
    Reprenons du début :
    Depuis 2006, la cimenterie Vicat est devenue un co incinérateur ou unité de valorisation énergétique, autorisée à incinérer 240 000 tonnes/an de déchets industriels dangereux appelés plus communément combustibles secondaires !
    En CHANGEANT les mots, les appellations, on a moins PEUR !
    Mais cela ne change rien aux rejets cancérigènes des cheminées de la cimenterie, qui respectent des normes qui datent de 2002, oui, j’ai bien dit 2002 !
    La dernière réunion de la C.L.I.S fin 2014 nous confirme qu’il n’y a pas d’améliorations, les normes de 2002 , obsolètes, sont toujours appliquées !
    Nous connaissons ces détails depuis la création de la C.L.I.S de Vicat en fin d’année 2012; il était temps d’informer correctement les populations en publiant les compte rendus sur le blog de l’ association …
    Comme nous l’avons appris du Professeur BELPOMME, Cancérologue venu le 22 avril 2011 pour une conférence débat sur les liens entre cancers et environnement, nous respirons effectivement des vapeurs cancérigènes, mais le plus grave, c’est que nous les respirons 24 heures sur 24 !
    Alors, certainement par pur hasard, on remarque une augmentation des cas de leucémies, lymphomes, myélomes aux alentours de cette cimenteries, mais en nombre insuffisant puisque ce nombre, divisé par la superficie du département de l’Isère n’est pas assez élevé pour déclencher une enquête sanitaire …
    D’après Isère Magazine de novembre 2013, on apprend que notre département fortement industrialisé compte 7 500 nouveaux cas de cancers chaque année !
    Toujours dans le même magazine, il semblerait qu’on vive très bien avec cette maladie !
    C’est certain, on adore la chimio et on se régale d’aller faire une escapade à LYON, au centre spécialisé Léon Bérard pour se faire soigner … MAIS, on ne s’en sort pas toujours aussi bien …

    Cependant, nos élus, tous salariés ou inféodés à la cimenterie Vicat, veulent imposer un site Chimirec ! installation classée, tri-transit, stockage et pré-traitement de 30 000 tonnes/an de déchets industriels dangereux, doublement dans 5 ans, à proximité immédiate des habitations, mais également de la dite cimenterie, à 440 m exactement !
    Le maire de Bouvesse Quirieu, salarié vicat ( comme tous les maires depuis 1941 ) a donc donné un permis de construire le 5 janvier 2010 pour cette installation classée qui sera construite dans une ancienne zone agricole protégée, requalifiée discrètement fin 2012 en zone économique et industrielle, le tour est joué !
    Qu’elle bonne affaire pour ces messieurs qui se sont regroupés à la communauté des communes du pays des couleurs !
    Laquelle communauté de commune n’a pas hésité à créer un 8ème poste de vice président en charge de l’ENVIRONNEMENT, affecté au maire de Sermerieu, avocat de profession à Lyon, qui n’est autre que le défenseur de la C.C.P.C pour la vente des terrains à CHIMIREC.
    Et, pour l’avoir vu plaider à Bourgoin Jallieu contre un particulier qui combat également la vente des terrains à CHIMIREC , je peut vous dire qu’il ne défend ni les hommes, ni les femmes, ni les enfants qui subiront ce complément de pollution, mais encore moins l’ ENVIRONNEMENT , uniquement les intérêts de son client !

    Suivant le candidat P.S aux dernières élections départementales de mars 2015, il convient surtout d’avantager leur EMPLOYEUR COMMUN et de permettre l’accès direct aux D.I.D stockés par Chimirec à 440 m.
    RIEN POUR LES POPULATIONS , la SANTE , l’ ENVIRONNEMENT !
    L’autre candidat, U.M.P , qui se qualifie publiquement aux 40 ans de la FRAPNA de primate réfractaire à l’environnement a déclaré qu’à GREZ EN BOUERE, les vaches broutaient de l’herbe verte contrairement à toutes les informations de la presse sur les pollutions de CHIMIREC/APROCHIM !
    Je doute qu’il se soit déplacé pour en juger car le bétail a été euthanasié, l’herbe est toujours polluée aux P.C.B et les habitants malades résignés !
    Cette même personne, juge et partie dans ce projet CHIMIREC ( car maire, conseiller général, vice président à la C.C.P.C, notaire dans cette affaire ) avait déclaré aux représentants de l’association ” sans nature pas de futur ” qu’avec la ” merde ” qu’on respirait déjà, on pouvait prendre un complément de pollution avec Chimirec !
    CHIMIREC/APROCHIM, vous connaissez, cette société condamnée en décembre 2013 pour faux, usage de faux, trafics d’huiles polluées aux P.C.B revendues aux CIMENTERIES pour INCINÉRATION, et ce durant plusieurs années, dans plusieurs sites …

    L’emploi ne justifie pas tout !
    65 emplois actuellement chez Vicat d’après le directeur régional , et quelques 30/50 emplois crées pour Chimirec !

    Ce qui est totalement faux, car les emplois ne seront que des mutations du site Chimirec de Montmorot dans le Jura, puisque celui ci ne peut plus s’agrandir du fait d’une tricherie constatée par la préfecture sur le volumes de déchets traités …
    décidément, c’est donc une habitude de tricher chez CHIMIREC !
    Il n’y a pas qu’eux …
    Les contribuables du canton ont participé au financement d’une zone industrielle classée à ARANDON, spécifiquement crée pour des entreprises comme Chimirec, à moins de 9 kms, qui bénéficie d’un DECRET D’ UTILITE PUBLIQUE depuis 2009.
    Actuellement, cette zone dispose de plus de 85 hectares dont moins de 5 hectares seulement sont occupés pour moins de 80 emplois ! Pour la plupart des emplois de bureaux … dont le bureau de CHIMIREC …
    Comment peut on bénéficier d’un décret d’utilité publique pour des emplois de bureaux ?
    Sachant que l’autoroute prévue a été définitivement annulée, qu’il n’y a pas de transports ferrés à proximité, est il vraiment nécessaire, vu la crise actuelle d’agrandir cette zone industrielle classée qui, suivant le SCOT de 2007 devrait occuper plus de 116 hectares, (voir même 360 ? ) et n’accueillera jamais les 2 500 emplois prévus …

    A ceux que l’environnement indiffère, je termine en vous précisément que l’implantation de cette installation classée dans cette zone inadaptée de Bouvesse Quirieu coutera cher aux contribuables:
    200 000 euros pour créations d’emplois à CHIMIREC …
    230 000 euros pour aménager la zone CHIMIREC …
    385 000 euros pour l’aménagement du rond point entre VICAT/CHIMIREC …
    56 000 euros de subvention pour aménager les accès autour de la zone affectée à CHIMIREC …
    Toutes ces dépenses seront prises dans les poches du contribuable !

    Ce n’est même pas une double peine que nous subissons, mais une triple peine !
    Mr Yves Dagand
    Vice président de sans nature pas de futur

    Merci de suivre le blog de l’association : http://www.sansnaturepasdefutur.fr pour de plus complets renseignements

  140. Vuagnat says:

    Bonjour Mr Paccalet,

    Je souhaiterai connaitre la date de parution du Grand Roman des Hommes, qui devait si je ne m’abuse, faire suite qu Grand roman de la vie.

    Merci de m’éclairer sur ce projet svp.

    André Vuagnat

  141. Yves Bertsch says:

    Je vois que je ne suis pas seul à m’interroger sur le sort du livre Le grand roman des hommes. Apparemment retire de la vente …pourquoi ?
    Merci pour tout éclaircissement
    Yb

  142. Quintin says:

    Bonjour Yves,

    En tant que correspondant de presse, écrivain, accompagnateur en montagne retraité, militant, je souhaite adhérer aux JNE. Accepterais-tu (je me permets en tant qu’écologiste) de me parrainer?
    En te remerciant.
    Naturellement avec toi.
    Loïc Quintin

    PS : je t’avais sollicité à propos des bouquetins du Bargy et rencontré à St Malo l’an dernier au cours d’une conférence des Etonnants voyageurs.

  143. DUPIN Patrick says:

    Bonjour
    Enfin je trouve un moyen de vous joindre et de vous dire à quel point “L’humanité disparaîtra, bon débarras” me fait du bien . Enfin, je comprends l’absurdité de cette société et de cette civilisation . J’en avais , au fond de moi-même , l’intuition, mais vous avez débloqué mon incapacité à l’admettre et je me sens libéré . Enfin j’ai des raisons d’être content d’avoir 82 ans et d’avoir vécu ce que je ne pourrais plus connaître , aimé et protéger . Vous m’avez enlevé ce sentiment de frustration et d’impuissance devant l’absurde qui me saute aux yeux à chaque instant .
    Je voulais vous demander d’écrire la suite de ce pamphlet et de décrire dans le même esprit l’incroyable dégradation , en si peu de temps, de ce vous écriviez il y a 10 années . Il faut enfoncer le clou pour faire réaliser ne serais ce que 10% de la réalité .
    Darwin à dit “Toute certitude figée éloigne de la réalité ” . Il à eu la sagesse d’ouvrir son esprit pour comprendre d’où nous venions .Pauvre Darwin , s’il savait !!!!

    Je vous propose en toute humilité de feuilleter mon livre “L’essentiel pour partir , c’est de s’en aller” ( sur AMAZON ) ,pour vous détendre , si je peux me permettre .
    A bientôt , j’espère.

    Très très cordialement.

    • Yves Paccalet says:

      Bonjour,
      je vais me procurer votre livre… et bien sûr continuer dans cette même veine ! Bien cordialement, Yves Paccalet

  144. Courtaut Samuel says:

    Bonjour Yves,
    Je me présente, Samuel Courtaut, je suis naturaliste et dans le cadre de nos actions au sein de l’association “Les Naturalistes de Champagne Ardenne”, nous organisons des “Rencontres Naturalistes”sur le thème “la Forêt produit aussi de la Biodiversité” et ce sur le territoire du futur Parc National des forêts de Champagne et Bourgogne.
    Ces rencontres ont lieu les 8 et 9 octobre prochain.
    Je vous contactais pour vous demander si vous seriez intéressé pour participer à notre manifestation pour une conférence sur ce thème.
    Nous avons naturellement penser à vous…

    Bien cordialement,
    Samuel Courtaut

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *